DSC05026

"... Le soleil, à son tour, t 'instruit dés l 'aurore,

 Soit lorsque de ses feux l 'occident se colore,

 Si, des tâches semées sous un voile ennemi,

 Son disque renaissant se dérobe à demi,

 Crains des vents pluvieux, leurs humides haleines.

 

L 'azur marque la pluie, le pourpre,  le vent ;

 Si le pourpre et l 'azur colorent son visage, 

De la pluie et des vents, redoute le ravage. 

Je n 'irai point alors sur les frêles vaisseaux,

Dans l'horreur de la nuit, m'égarer sur les eaux.

 

Mais lorsqu'il commence et finit sa carrière,

 S'il brille tout entier d'une pure lumière,

 Sois sans crainte, vainqueur des humides Autans 

                           L'Aquilon va chasser les nuages flottants ..."                     

 

VIRGILE