Planète TERRE ...!

 

chagtclimat1

Il serait présomptueux, au niveau d'un Blog/Site, de parler du Réchauffement de la Planète en termes de Vérités, d'affirmations, d'extrapolations et de généralisation. Je voudrais, de cette Île où je vis depuis plus de 20 ans, la Corse, évoquer et faire connaître un certain nombres d'informations, d'observations faites sur le Terrain qui à n'en point douter deviennent importantes, voire inquiétantes. En outre, des Témoignages des gens de la Terre, de la Montagne, des Professionnels issus de milieux très divers nous font part de leurs réserves, de leurs constats au sujet des Changements Climatiques qui s'installent progressivement et s'amplifient en Corse et bien entendu sur le reste du Monde, du moins sur le Pourtour Méditerranéen .

Le Climat, lui aussi, s'oriente vers la Mondialisation, semble rejetter la Diversité aux profits dangereux de l'uniformisation, efface peu à peu les particularismes Naturels. Quand l'air deviendra irrespirable, quand l 'exploitation de la Glèbe appauvrie et empoisonnée seront sources de conflits, quand les éléments naturels se déchaineront et atteindront des sommets inimaginables en force et étendue pour résister à ces changements brutaux, que feront les hommes avec toutes leurs richesses devant une Nature exsangue, saignée, vidée de tous ses Substrats, atteinte au coeur de ses équilibres  millénaires

?

 

CRUES

Nous sommes à la fin de Décembre, un Flux de Sud-Est sur l'Est du Bassin Méditerranéen Occidental génère des remontées d'air doux, humide. La température grimpe jusqu'à 20° par endroits, les pluies sont Torrentielles - équatoriales - et de courtes portions de Torrents entrent en crues !

En Novembre 2006, vers 1800 m d'Altitude, on trouvait 18 ° en montagne à 15 heures locales ! Des moustiques se baladaient encore à 1300m et en savourant un Casse-croûte sur une Prairie Alpine, des Tiques nous agressèrent ...! / ...?

Il neige au début du mois d'Octobre lors d'un coup de Grecale.  Le thermomètre grimpe à plus de 20 ° C le lendemain...

Les feuilles des arbres qui abandonnaient peu à peu leurs ramures dès le mois d'octobre s'accrochent encore à Noël alors que des centaines de Chênes liège et verts meurent dans les plaines .

Les Oliviers sont dans le rouge, nous privent d'une récolte augurant d'un épisode à venir très réservé...

La Frondaison des arbres, roussit l'été surtout dans sa partie sommitale et sur les feuilles de Surface, même abondamment arrosés...

Par endroits la Suberaie souffre, s'amenuise, disparaît avec les Substrats végétaux et l'humus emportés par des pluies torrentielles ...

Il arrive de voir des fleurs endémiques éclore deux fois, ne plus donner de fruits ou de Baies et se rabougri. Les floraisons d'oliviers, d'arbousiers sont menacées !

Les Apiculteurs tirent la sonnette d'alarme, les abeilles seraient en danger et mourraient massivement, ne trouvant plus assez de fleurs et de nutriments nécessaires à la fabrication du miel dans les ruches !

Il est vrai que les pluies se raréfient et prennent de plus en plus un caractère soudain, bref et violent qui engendrent une érosion des sols désastreuse... Nous sommes en Corse et dans une région de Moyenne Montagne, donc très concernés !

Parlons des pluies, encore abondantes de Novembre à Mai en règle générale mais qui se raréfient considérablement de Juin à fin Octobre. Certaines années, il ne tombent plus que quelques averses sur les Sommets pendant des mois, 3  /4 voire 5 mois consécutifs. Il y a certes des nuances dues aux micro-climats de nos nombreuses micro-régions mais la tendance à des sécheresses de plus en plus longues et intenses est bien marquée... !

Parallèlement à ces déficits d'eau on remarque l'établissement de régimes d'Est de plus en plus étalés, secs avec effets de Fœhn très intenses pour les mêmes périodes occasionnant des hausses de températures redoutables qui assèchent tout .

Voilà plusieurs hivers où les Flux de Sud s'établissent en Décembre et s'installent plusieurs semaines, faisant reculer les épisodes de froid. Cette année cela semble le cas, avec une pluviométrie très marquée et des températures hautes pour la saison.

Je n 'oublie pas l'ambiance des villages de nos Montagnes , le parfum des premiers feux après les gros orages du 15 Août, l 'odeur du Chêne et des Cheminées à l'entrée de l 'Automne précoce, avant goût de Noël et des premiers frimas, témoins d'un authentique passé villageois, rural , montagnard, aux saisons, aux lumières et aux couleurs si bien rendues par toute une  fresque naturelle .

Combien de Sources, de petits Torrents et cours d'eau disparaissent et ne courent plus leurs ravines ? Dans le temps certains cours d'eau franchissaient tout l'été en offrant une providentielle fraîcheur !

La liste n 'est pas exhaustive, loin de là et avant de se rapprocher de la mer et des vents notons l'amplification des phénomènes Météo de Saison, de circonstances, dans une Île très sujette aux particularismes micro-Climatiques. Ses caractéristiques géographiques et naturelles  jouent un rôle majeur de révélateurs, de témoins des tendances au réchauffement, se rajoutant aux régimes généraux de la circulation des masses d'air dans l 'Atmosphère .

2 ème Ecriture le 15 Août 2011

En Cours  /  FEV 2016