Matin_d_Automne

 Sud Île  de Corse  / Swell  matinal  vers 

" Cyclope  "

 Je n'évoquerai que le Sud de l'Île de Corse, qui m'est familier, mais les éléments de ce propos valent sûrement pour toute l 'Île... Le Littoral d'une Île reste imprévisible ; ne porte-t-il pas les marques de la houle, des vagues, du ressac, des courants, des mouvements de l 'eau - Flux  et marées - des  tempêtes voir des Ouragans, les effets déroutants de l' érosion marine, des bancs de sables voyageurs ...?

 Les rochers racontent une histoire tourmentée, profondément creusés, évidés, cédant là où les vents dominants et les pluies  tourbillonnent avec rage. Il convient d' être prudent à leur approche !

 La Végétation témoigne  à sa façon de l'emprise  de l 'eau, de ces vagues plus hautes que les autres qui redessinent et ouvragent  sans relâche le trait de côte.

 Naviguer le long de ces rivages, c'est aussi  observer tout cela, s'intégrer dans un Univers où tout demeure à la fois  indispensable et sublime, tient sa place  et s'équilibre intelligemment. De raison, le marin solitaire interroge le découpage et l'étendue du Golfe, de la baie ou de l 'anse, la plage, les cumuls de  sable, la dune, la pointe et le relief proche, secs et  hauts - fonds, la fosse littorale ou le tombant, l'accore,  la couverture végétale, l'arbre couché et cintré, l'amas de Tafoni, l'empilement  et les dépôts  de dizaines de tonnes de bois flottés et ces troncs d'arbres remontés à plus de 10 mètres de haut dans le Maquis, les bancs d'algues  dérivant,  l'embouchure d'un Torrent de montagne,  me grau, le voile immaculé d'écume et de mousse qui s'étire vers le Grand Large, le long d'un abrupt minéral après un bon "coup de vent  et de houle "...

 

Vagues_de_Corse_03jpg

 De ces observations, toujours incomplètes  -  la Mer saura vous livrer parcimonieusement ses atouts et ses secrets, ses milles  facettes  qui conduiront à cette alchimie de la vague dévoilée peu à peu... Les  vagues  se forment  et s'organisent lentement, selon  une  chronologie spécifique des lieux, très précise. Connaître  le  milieu marin nécessite  des réajustements, des approfondissements, de retenir et de noter précieusement les contenus de l'observation, d'une session : repères indispensables !  

 Allons à la rencontre de ces messagères libres, sauvages, véloces, puissantes, hautes et tendues, contrastées et  iridescentes, si différentes. Leur apparences légères  masquent une masse  insoupçonnée. Creuses, tellement pentues, certaines pyramident, brutales, félines. Déferlement soudain, lent et régulier, surgissant !  Se complaire à la vue  de ces  lentes et mélodieuses apothéoses.

Comment conter, évoquer  la vague  ? Certaines  se cachent,  indomptées,  secrètes,  rares et c'est ainsi  qu'il convient  d'en appréhender  l'existence, les caractéristiques, les lieux où elles  se forment au gré des vents.

 Elles obéissent  à un ensemble  de données  communes  qui influent  sur  leur trajectoires,  dans des conditions très particulières et spécifiques d'un site, à un moment précis de leur parcours. Observer, comprendre, connaître et analyser ces caractéristiques fait aussi partie de la navigation dans les Vagues, des progrès que l 'on peut réaliser, de la prudence que leur approche requiert, de la modestie, de l 'humilité que l 'on affichera face à ces " châteaux d'eau " pour enfin déterminer le site à choisir  à chaque session.  Quelle type de vague élire pour  réaliser  le grand gaut, un  Wind_Surf dans les grosses  vagues,  fusionner avec la mer  et les éléments  ? 

 

Swell_Amplifi_

 

1

CONSIDERATIONS D' ORDRE GENERAL

 

Il est en effet très instructif de lire les cartes marines et météo qui englobent tout le Bassin Méditerranéen - Flux dominants, courants, fronts et masses d 'air, systèmes nuageux  températures, pressions, marées,  etc...

Suivre l 'évolution des régimes de vents associés et celle des  perturbations qui touchent notre Île  selon les saisons ; ici  secteurs et bascules ou rotations des vents et des brises, les pluies, les saisons, les températures, les  effets de Fœhn  et venturi sont autant d'éléments qui vont ou peuvent  marquer l'évolution  de la houle, les vagues même si celles-ci nous arrivent de très loin, ( Fetch  important  ) .

 Associer  les secteurs de vents en concurrence, leur fetch, les valeurs moyennes et en rafales, de prévoir leurs possibles interférences dans l 'évolution d'un train de houle qui peut s'avérer  plus puissant, plus haut,  voire :   juxtaposé - Effet Combo -

Reconsidérer  ces données en Relation avec la réalités  et les effets  géographiques et orographiques  de l'insularité - géographie physique très particulière et marquée  pour ce qui concerne l'Île de Corse -

 Et ainsi, peu à peu,  se profile l 'endroit de prédilection où naviguer,  où chaque élément joue un rôle convergent vers ce point de rencontre où seront fêtées les noces du windsurfer  et de la vague  reine et  tant attendue, là où il  l'espérait et le souhaitait !

 

Vagues_de_Corse_02

 

2

CONSIDÉRATIONS LOCALISÉES

Histoire d'une découverte

 

Attention !  l'on se s'approprie pas de tels Sites " au petit bonheur la chance " ; pareils  lieux méritent le respect, la déférence. Polluer, répandre  essence et  nuisances - moteurs, mélange 4 temps à l'encontre  de la vie marine  constituerait une agression. Des oiseaux Marins y nichent, migrent et trouvent ici  une halte providentielle. La faune marine  foisonne. Le hurlement, la stridulence des chevaux vapeurs ne saurait-être tolérés. La  présence humaine apparaît  déjà comme une atteinte portée à ces lieux de complète plénitude ; sachons y tenir une place discrète, effacée, harmonieuse  au coeur des éléments naturels. Un Kitsurfer, un Windsurfer, un Surfer, un Bodyboarder, partageront  l'instant mais sans sacrifier l'esprit de ce coin du bout  monde ...

 - Le haut - fond, une  dalle rocheuse immense et régulière qui s'éploient à mi-profondeur et que les vagues  couvrent et découvrent de leur manteau d'écumes immaculées. Silence feutré ! 

 - Une pointe rocheuse canalise  l'énergie de la houle. Les vagues diffractent en  traçant  de superbes lignes  qui s'engagent   face au trait de côtes, depuis la nuit des temps. Avec le reflux de la masse d'eau regagnant le large,  le long du rivage, la vague gagnera en cambrure, en vélocité, en hauteur.

  Etonnant pic  allant en  droite  - gauche, qui dévoile parfois une longue épaule, précise, abrupte,  si rapide , coiffée d'embruns à la  faveur  d'une large échancrure favorablement placée  dans le versant ! 

 - Un vallon au vent  témoigne d'un couloir, d'un corridor  où s'engouffre les rafales  d'un Ponant traversier. Une configuration très locale  qui optimise la trajectoire jusqu'au terme de l' élan ; la pente n'en sera que plus raide et le point de basculement :  plus tardif ...

L 'avancée rocheuse pointe généreusement vers le Sud-Sud-Ouest, juste ce qu'il faut pour diffracter le swell orienté plein Sud et ravir le Vent au 270° puis au 290°/300°...  Elle protège la course  et l'esthétique de l'onde et de la vague !


 - Le Vent synoptique, associé aux brises marines et solaires, tourne  dans l 'après-midi, alors que le coup de vent s'essouffle. C'est alors  que le vaste domaine s'offre en partage  pour  livrer et dévoiler  la quintescence d'un ride  Side-Off, un  fabuleux ballet dans les vagues ! 

 Ainsi vont les belles  éphémères, inlassablement recommencées et toujours différentes ...

 - Au Large au Nord-Ouest  du Bassin, la Tramontane et le fort vent hâlant  Sud-Ouest depuis Alboran  lancent vers la Corse  leurs messagères. Les Courants, la profondeur et la véhémence d'Eole dans les Bouches  opèrent par magie. Le vent sait parfois donner de la taille aux vagues sans les coucher. Mais où  chercher ? 

 

MARIN

 6 Janvier 2008

2 ème Ecriture le 15 Août 2011

3 ème Ecriture le  28 Août 2022

 

Vagues_de_Corse