CRISTAL_DE_ROCHE_

Nord - Est à Est-Nord-Est

Un fond de vent, 12/20 Kts, une 8.5 Naish, une 4.7 m à défaut d'avoir autre chose !!! Il fallut gréer fin ; pied de mât bien sur l'avant, aileron reculé, voile bien prise à l 'Amure et une chute franchement négative. Quant aux bouts de Harnais, ils sont rallongés d'office pour sentir le moindre souffle de vent et naviguer au Feeling et quasiment sans Harnais ... Pour remonter au vent, il me faudra sortir et avancer le pied arrière voire les deux dans les molles.

Je pense que l'année de la classe de Quatrième n'est pas si enfouie dans les mémoires et que tout un chacun se souviendra de ces cours de Minéralogie qui ont intéressé plus d'un d'entre - nous ...

Vers l 'Afghanistan, la Mer rehausse ses teintes Lapis - Lazuli  tandis que vers Cagna, sur l'autre bord, je navigue dans une arène marine sans limites, si peu profonde, tourmaline, béryl, aigue - marine et opale seraient alors les couleurs qu'il convient d'associer à ce dédale mouvant. Au Nord, l'Alcudina, domine vétu de Blanc, les Fourches d'Asinao.

Il rêve me diriez-vous ! Pas du tout.

En sillonnant prudemment les Hauts fonds et les Écueils tout n'est que Malachite, Saphir et Turquoise. Par moment, quand les nuages venus du Nord délivrent un instant le soleil pâle de Février il me semble que les profondeurs s'illuminent, s'éclairent tant les couleurs de la roche et du sable blanc contrastent comme pour conjurer les solitudes hivernales.

 

1.5 m de vagues à l'approche des Secs, il faut négocier Back et Front Side 

 

Je parcours cette après-midi plus de 20 miles Nautiques, n'entendant dans mon sillage que le déferlement des crêtes coiffant la Houle résiduelle. Le cri stridulant d'un Goéland, l'envol précipité d'un Cormoran surpris et dérangé par une spatule qui tosse, sont là mes seuls rappels à la vie.

Je partage avant de rentrer quelques vagues avec un petit groupe de Puffins leur confiant qu'ils vivent la plus belle des existences dans les airs, libres comme le vent ; je me surprends à les envier.

MARIN 

2 ème survol  de ce petit récit, en cours, le 16.04.2015