SORTIE_DE_PUNTA_A_____DE_100_km_heure_

Vent Side , 57.5 Noeuds sur le sable , bien plus au large ...

Une fois votre Matériel bien choisi et réglé, l 'Anémomètre ne plaisante plus et la Mer exulte ... Vous le savez, une Tempête génère toujours des Surventes soudaines et très puissantes  pouvant augmenter les valeurs du Vent Moyen d'Un Tiers !!! 55 kts + 1/3 de 55 = 72 /73 Kts !!!!

Là " Man ", il ne faut pas forcer mais composer avec ou négocier pour rester sur l'eau. Voici quelques Observations personnelles glanées çà et là sur des MERS pas commodes du tout en 3.0 et 3.5 Mètres carrés après des milliers de Milles de navigation dans les Vagues et la Houle depuis l 'Odyssée de la WINDSURFER  ROCKET

.

Je  peux vous le dire, d'ici peu 3.0 ou 2.6 seront des voiles incontournables dans le quiver du Rider

- 1 Avant la Claque,

Vous naviguez verrouillé, le buste légèrement vrillé vers l 'avant, bras quasiment tendus - garder une réserve de Flexion / Extension - Attention les bras sont là pour Optimiser l'Angulation de l 'Angle de la Voile et du Vent !

Pour gérer le Vent Fort, vos Membres Inférieurs doivent observer une légère inversion des Rotations Jambes / cuisses alors que votre Bassin reste Gainé c à d Rétroversé ou basculé vers l 'avant  - Ventre rentré - Pourquoi ?

Pour donner plus de solidité et de maintien, à la " Courroie de Transmission " de votre Flotteur : le bas du Corps  et la charnière Lombo-sacrée. Vous  assurez ainsi une Chaîne d'appuis aptes à transmettre les forces et l'énergie du vent vers l 'avant et le  flux d'air . Attention, le bas du corps gère la vitesse, la Direction et anticipe sur toutes les trajectoires avec le plus de précision possible.

Vous coordonnez maintenant l'ensemble des paramètres, et vous êtes capables en naviguant à plus de 55 Nœuds de regarder la mer, de voir arriver à votre vent des Surventes ;

La Mer fume et parfois des Tourbillons se forment, il faut Anticiper, se préparer pour accueillir la Rafale

 

- 2 Juste avant et Pendant la Claque

- Maintenir ce Twist du haut du Corps et Contre - Gîter un peu la Planche pour obtenir ainsi un petit lof, plus de plan antri-dérive;

- Bien maintenir le gréement sans se cramponner; au contraire, avoir tendance à le repousser de la main avant qui joue un rôle premier;

- A ce niveau très important, lofer en appuis Talons dans la Rafale tout en maintenant la planche - pied avant bien orientés vers l 'avant et pied Arrière bloqué "à 10 Heures " .

- Concernant la voile, c'est là que tout se joue; Balancer le mât au vent  - La voile va Twister vers le haut et libérer plus facilement l'excédent de Puissance - , accentuez votre RAPPEL du Haut du corps en bordant un peu de l'écoute pendant le moment de la Brafougne et tendez bien les jambes, c'est un tout et avec l 'habitude tout baignera .

L'Avantage de cette attitude : elle se généralise à toutes les conditions - de vents Médium à la forte Tempête - et elle vous permet d'assurer toujours un gain au vent sans chuter à l 'Abattée, surtout si la mer est très clapoteuse, en remontant au Près .

C'est ainsi qu'il m 'est arrivé d'étaler des Rafales qui ont surement dépassé 65 KTS par Libecciu et vents d'Ouest

 

Marin