lundi 14 avril 2008

POUR ACCOMPAGNER L 'ARTICLE PRECEDENT ...

  Et la mer s'enroule, s'élance  infiniment ourlée, galbée vers des rochers qui prirent des visages affolés ... J'ose emprunter à Jacques Brel  sa merveilleuse métaphore  dans la Poésie et la Chanson des " Marquises" : "...Et la mer se retire Infiniment brisée Par des rochers qui prirent Des prénoms affolés ..." JACQUES BREL La vague ploie. Elle cintre lourde et terriblement puissante offrant avant de fondre son incomparable beauté. Au bord, c'est l'éclatement d'un printemps embrasé et ses mille... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:03:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 14 avril 2008

LE GARDIEN DES LIEUX ...

  Un Rocher Cyclopéen, un monomithe surgi de la Mythologie et de l 'Odyssée ! nous ne somme plus loin des aventures d'Ulysse ... une silhouette de Primate - mi-Homme, mi-Singe - qui veille d'un seul œil sur un Site que les Tempêtes d'Ouest affectionnent ; le Ponant ou le Mistral y amènent une houle démesurée ! quant au Libecciu, le vent doux et fou, il vaut mieux l'éviter en ces parages ! Quand la vague ici se dresse et s'écroule, quand elle vient battre la roche noire et les énormes galets roulés du rivage, un chant sourd et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:52:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,