Deux Goélands planent au-dessus des falaises de calcaire du grand Sud de l 'Île de Corse, libres comme l'air et le flot. La craie y a gravé le cantique aux vents. Les abrupts entonnent l'oraison des vagues, répercutent thrènes et  tourments  venus des quatre points cardinaux.

Le chant stridulant des oiseaux s'élève au-dessus de la mer ;  louanges à l'azur ! voici leur  univers de  libertés.  l'écho de l'ivresse fuse.

Le regard est voyageur, profond, précis. Leurs destinées fabulent d'antiques métamorphoses. L'envol étanche une  soif de grands espaces dont le  grand bleu  esquisse le reflet ...

 

.

marco_go_land_1