UN NOUVEL ALBUM  POUR CORSICA...GO56 !

 

Les Tours Gênoises font partie intégrante du Paysage MARIN de l 'Île de Corse. Il ne s'agit pas d'en retracer toute l 'Histoire - laissons ce Travail pointu aux Historiens de renom qui en ont fait le recensement -

Mais de les présenter comme Vestiges de vies passées, Aujourd'hui , comme de précieux Amers, très utiles aux Navigateurs qui croisent le long des Côtes Corses, surtout par Coups de vent.

Edifices imposants, parfois à l'état de ruines, elles confèrent aux rivages ce caractère austère d'une Terre gardée, convoîtée, défendue par ces Vigies de l 'éternel,  "Testimone à l 'Eternu" di una Terra antica è salvatica...

Une Île, est avant tout un Territoire, que la Mer éloigne et que le Littoral protège de toutes incursions... Elle est un Monde à part entière, très tôt renforcé de toutes ses spécificités et particularismes.

La Nature honore, élève avec le temps les Hommes et leurs Cultures jusqu'à cette Entité de destin, imprescriptible, qui fonde un Pays, une Nation dira-t-on TARDIVEMENT, dans un jargon plus officiel, solennel, institutionnel ...

 

Poésie et Chanson du Groupe Culturel:

l' ARCUSGI, tirée de l 'ALBUM - TESTIMONE  A L'ETERNU- 1998.

(G.F Salge - L. Franceschi- E.Salvarelli)

Tour__Pointe_Sud_Est_Pinareddu

 

TORRE

 

Site,
Cum' è un' abbracciu maternu,
Chi supraneghja l'infernu,
Testimone à l' eternu.
Torre,
Tale un filare d'archere... Torre
Firmate ritte è fiere,
Sintinelle è guerriere.

Site,
Di fronte à l'immensità,
L'altare di la verità,
Chi chjama a so libertà.
Torre,
Alzate da u terrore... Torre
D'una epica di dulore,
Chi purtava u so furore.

Site,
Sbattute da mille venti,
D'una storia di turmenti,
Di lacrime è di lamenti.
Torre,
Occhjata ver' di l'avvene... Torre
Pè supranà tutte è pene
Nata da mille catene.

Site,
Per st'agnellucciu chi pasce,
Una sperenza chi nasce,
Nant'u chjassu di a pace
Torre,
A s'orizonte turchinu... Torre
Si marita u marinu,
In un sussuru latinu

.

 L ' ARCUSGI