Ce matin là,  je me promène au bord de l'eau ; l'endroit est familier, reposant, la mer silencieuse, d'huile. Sur un amas de rochers qui affleurent, des Cormorans se sont regroupés et partagent ensemble l'heure matinale, le manque de brise, une liberté aux couleurs de la mer et des ciels... Ils sont paisibles, goûtent l'instant, insouciants ; le rocher les rassemble, les accueille pour un interminable toilettage. Certains déploient leurs larges ailes, d'autres scrutent, impassibles l'horizon ou se laissent asperger par un soupçon de vague égarée ou inattendue. Ces minutes qui passent m'absorbent, je les envie, ils sont ce que la mer leur inspire depuis le vol. Ce rocher est une pause qu'ils affectionnent, qui jalonne un rituel. Une heure plus tard, ils prendront leur envol vers le large l'un après l'autre, au ras de l'eau. L' îlot, soudain abandonné est un souvenir, un matin d'été, la mer habitée, la terre dépeuplée!

Marin

.

Cormorans_b