"... Je vivrai ouvert à la mer , mère nourricière de l' Esprit ..."aimait à dire Léopold Sédar Senghor dans Poèmes - Elégies des Alizés -


 

Voilà une Photo insolite, inattendue, superbe qui interrogera tout un chacun ! Il est 22 heures Locales, il fait donc nuit noire ! l'Orage gronde et tonne, ouvrageant les Cieux de ses éclairs.

En haute Altitude l'orage embrase les ombres et la voilure parmes des nuages. D'incessantes volutes d'argent esquissent déjà le jour... Incendies, Aura du Ciel à la Terre arrosée, Noces de l'eau et du feu originel, Magie de la Pesanteur, mystérieux défis de l'Au-Delà qui emportent et soulèvent ces milliers de vaisseaux fluides ...  L'immensité est comme en Apesanteur, nimbée. C'est l'apothéose de l'éphèmère et de l'instant lorsque d'insondables luminances, de rares luminescences ravissent l'espace ; comment relater ces épisodes hors du Temps et des horizons, surgis entre l'aube et le déclin de la matière, emmenés à la vitesse de la Lumière ?

Une fulgurance et c'est le jour qui revient éclaboussé de bleu, la vie qui renaît en vers l'Infini et l'Univers ...

Cela se passe au-dessus de nos têtes, bien abrités que nous sommes dans nos maisons ! Le toit des hommes les privent à jamais des Cieux, de ces Spectacles divins, emplis de célestielles beautés !

 

L_Eclair_dans_les_Cieux