L

Photos, Images Internet

Louis Bernicot, né le 13 décembre 1883 à L'Aber Wrac'h (Landéda Finistère Nord), décédé le 29 novembre 1952 à Saint-Nexans (Dordogne), est un navigateur français connu pour son tour du monde en solitaire d'août 1936 à mai 1938, soit 32 000 milles en 21 mois 9 jours.

Il navigue d'abord sur de grands voiliers qui faisaient la route du cap Horn pour ramener du nickel de Nouvelle Calédonie, puis fait une longue carrière d'officier. Entré comme lieutenant aux Chargeurs Réunis il reçoit son brevet de capitaine au long cours en 1909 et passe à la Transat pour laquelle il navigue jusqu'en 1921. Il termine sa carrière en 1934 après avoir organisé les services de l'agence de la compagnie aux U.S.A.

Il envisage alors de taire un tour du monde en solitaire sur un voilier et passe commande au chantier Moguerou de Carantec ( Finistère) d'un côtre de 12.50 m : l'Anahita. Il appareille de Carantec le 22 aout 1936 puis fait escale à Madère, Mar del Plata et passe le détroit de Magellan. À Tahiti il fait avancer son mât de 25 cm, franchit le détroit de Torres, s'arrête à l'Ile Maurice et à la Réunion puis à Durban et Cape Town. Il fait encore escale aux Açores et arrive au Verdon le 30 mai 1938 après avoir couvert 32.000 milles en 21 mois.

Louis Bernicot a ainsi réalisé un des plus grands exploits maritimes du XXe siècle. Précédé par Alain Gerbault il était le deuxième français et le quatrième marin solitaire à avoir accompli ce périlleux voyage. Il le fit dans la discrétion et avec élégance, sans rien casser. Il est injustement oublié aujourd'hui.

 

Voyage_de_L

 

Son bateau, l'Anahita, est lancé à Carantec en août 1936.
Sans essais, Louis Bernicot appareille vingt jours plus tard pour la grande aventure. En moins de deux ans, il accomplit un remarquable tour du monde rythmé par quatorze courtes escales. Marin professionnel, il maîtrise parfaitement les aspects techniques de son aventure et réalise l'incroyable exploit de ne rien casser en dépit d'un chavirage aux abords de la Terre de Feu. Il était, avant la Seconde Guerre mondiale, le deuxième français et le quatrième marin, solitaire à avoir accompli un tel périple.

Son_Livre_et_son_r_cit