dimanche 18 janvier 2009

EXTRAITS ...

"... Leurs voiles étaient molles de vent qui les avaient gonflées et, de la proue à la poupe, la courbure de leur coque semblait garder la grâce mystérieuse et flexible de leur sillage ..."MARCEL PROUST       " Ils s'en allaient errer leur âme par les soirs où s'évade la mer Brûlés par le poème et par le songe "       TAHAR BEKRI      
Posté par marin56 à 11:47:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,