Jardin_Naturel
Il y avait ici un parking à voitures !

" ... La vérité, ce n'est point ce qui se démontre. Si dans ce terrain, et non dans un autre, les orangers développent de solides racines et se chargent de fruits, ce terrain là c'est la vérité des orangers.

... La logique?

Qu'elle se débrouille pour rendre compte de la vie..."

Seul l'Esprit, s'il souffle sur la glaise, peut créer l'Homme...


TERRE DES HOMMES

Antoine de St EXUPERY

Chapitre VIII, Page 159;

Ed Folio


Couple


Les joncs, les mares, les oiseaux reviennent là où ils avaient été sans discernement écartés, foulés aux pieds,  asséchées sous la roue, et décimés; l'oiseau ne connaît pas les frontières et celles des hommes lui sont étriquées ... Les ornières et les blessures de la terre disparaissent lentement, il neige, au printemps, des fleurs en flocons multicolores et la mer recouvre ses anses de quiétude pour y héberger les couples voyageurs, amoureux.
Plus en retrait, vers les terres, les étangs sont comblés d'eau hiémale, ils se repeuplent et leurs rives se couvrent de jonquilles sauvages. L' eaux de mer et des pluies s'y sont brassées, mélangées, misant généreusement sur la fécondité de tous les apports de la terre et de la mer, et de tous les dons de la faune et de la flore. Sur les dunes et le sable, au bord de l'eau, un tapis de bourgeons s'aventure vers la floraison des beaux jours... Une merveilleuse alchimie renait du gala de la diversité.
L'esprit de la nature est partout dans le panthéon de la vie. La marche mesurée du promeneur sur un sentier discret scande doucement la vérité des choses simples, l'ubiquité et l équanimité de la vie et du renouveau.
Le grand livre de l'existence parafe le sol et les horizons lointains . Avec les migrateurs, mon âme voyage et les distances s'effacent, tournoient aux rythmes de la valse des brises emportant les couleurs, les senteurs et les lumières. Les oiseaux louent la liberté silencieuse et sans limites des flots d'un battement d'ailes blanches, dans la majestueuse symbiose des saisons et de ses hôtes...

La terre et la mer peuvent alors se regarder et se retrouver....

Jonquille_sauvage

Qui_tude

La vie pourra-t-elle revenir jusqu'aux rivages ? Question de partage...! Les eaux sont belles et claires mais on dit d'elles que cette beauté signe le déclin

T_moignages

Cette anse semble collecter les algues de tout un Golfe ; ce cordon d'algues sépare un étang, comme bien d'autres, destination prisée des oiseaux Migrateurs.

H_ron_cendr_

Héron Cendré, vers Vintilegna

Pisciu_Cane
Derrière le cordon Lagunaire, la paix et le retour à la vie !

Adaptation__batracien

Un peu d'attention, et c'est toute la chaîne de la vie, ses innombrables lignées qui renaissent en la diversité originelle.

G_n_rosit_

 

Relisons encore une fois Antoine de St Exupery...

 

" ... La vérité, ce n'est point ce qui se démontre. Si dans ce terrain, et non dans un autre, les orangers développent de solides racines et se chargent de fruits, ce terrain là c'est la vérité des orangers.

... La logique?

Qu'elle se débrouille pour rendre compte de la vie..."