Ce n'était pas Lanes ou la Droite mythique de A Santa, aujourd'hui, mais pour une reprise et le retour du vent d'Ouest, on s'en contente. Voir dans le Post qui suivra, les Caractéristiques de cette petite session.
Marin s'est échappé un long moment et a partagé de très longues distances avec les Puffins de la Réserve des Bouches de Bunifaziu.

Départ de :

A Testarella, Cap sur Capu di Fenu di Bunifaziu, puis trois longs

bords au vent et au large pour remettre le Cap vers San Ghjuvanni. Un

crochet au retour vers la Roche Noire et a Punta di Vadi Mala,

retour sur Testarella. Un tracé qui peut s'étendre jusqu'à la Pointe du

Lion de Roccapina, empli d'inattendus et de surprises côté Vagues... Le

tout étant de bien s'hydrater longtemps à l'avance et de bien se nourrir

!

En tout, pas moins de 40 Milles Nautiques à travers ce Golfe immense et vu de la mer, du large, d'une saisissante beauté.
J'ai admiré un long moment les Puffins, dans leurs interminables et sublimes abattées, sous le vent, rasant la crête des flots houleux. Ils se sont approchés de mon gréement, me laissant entrevoir les secrets de leurs ailes finement dessinées et décorées. Deux heures de rêves et de recueillement, très près d'un temps qui s'enfuie et qui ne revient pas. Deux heures tonnantes, sonnant comme l' éternité prête à s'abîmer dans les lames bleues, auréolées d'écume virginale, deux heures comme un éclair fulgurant dans les tréfonds de l'âme où seule compte  la vérité des mots que la mer traduit sans faillir.

 

Pendant ce temps, "un gros aileron marron luisant et brillant ", je cite ma Compagne, a émergé. Un Poisson de très grosse taille a été aperçu à deux reprises, aux jumelles marines, à environ 250 m du bord, dans l'Ouest de Testarella.
Cela fait réfléchir, d'autant plus qu'à deux reprises, en moins d'un mois,  l'on me rapporte ce type de Témoignage.

Line Up redoutable de A Santa, un jour de très gros - Tempête de WSW à W, Hiver 2008.