EVASION

C'était il y a quelques mois ; envie d'évasion, de large et de solitudes. Je venais de lire le très beau livre - Les Maîtres de Phares de Charles Paolini -
Je m'oubliais un peu sur un bord travers au vent d'Ouest. Les rochers prirent en me rapprochant des îles des allures hallucinantes et de visages haves ; je me rendis compte que l'archipel des Lavezzi était là, tout près, que la balise s'élevait et dominait les écueils.

Je pensai un instant à cette nouvelle humanité, à ces hommes que le confort et l'égoïsme éloignent irrémédiablement de la nature. Et que du tanker qui croise maintenant à quelques encablures de moi, le mazout, le fuel répandu sur les côtes, il n'y a que des pas de nantis et d'irresponsables .
Mais je louai aussi d'autres volontés, celles de ceux qui ont aujourd'hui pris le parti de l'environnement, dont certains esprits bas chahutent avec médiocrité la sensibilité et le dévouement à leurs fins immédiates et sans retour de consommateurs, de profiteurs invétérés ; alors, d'entre les deux, je renforçai encore mes choix et mon engagement, je choisissais mon camp.
Il y a un patrimoine, il appartient au temps et non aux caprices de groupuscules ; il est le don de divines volontés, d'un au-delà dont nous restons indéfectiblement les humbles et modestes témoins.
Bien des générations se sont regroupées, se sont assemblées, sont parties en croisades, en campagnes conquérantes et colonisatrices . Elles n'ont en définitive servi que de viles et piètres desseins !
Quant à la nature, elle ne peut se targuer de ces traîtrises à l'encontre de l'Homo Sapiens-Sapiens ; elle ne connait pas l'égoïsme, elle se répand en promissions et en générosités, elle nous enseigne la beauté et la voie du respect qu'il convient de ne pas fouler sous la roue, sous le béton, ni souiller d'hydrocarbures, quelques en soient les motivations.

L'Antartique est aujourd'hui voué aux champs scientifiques, restera une Terre authentique, je pense que les Nations commencent à prendre le pouls de leurs démesures... Et c'est ce type d'agissements qu'il convient d'adopter aussi au niveau de chaque individu, où que nous soyons et quoiqu'il en coûte ; ne nous regardons pas le nombril !

2 ème Ecriture le 4.09.2011