Cormorans_Finuchjarola

 

Nous le savons, l'Île de Corse est entourée de fonds marins d'une exceptionnelle beauté. On fait hélas! la différence flagrante qu'il y a entre les zones protégées, érigées en Réserves, en Espaces remarquables et protégés et les zones de fréquentations ou d'activités tous azimuts.
De tels endroits devraient être interdits à toutes embarcations à moteur et à toutes pratiques inconsidérées de prédations non contrôlées et non régulées, de fréquentations sauvages et mal maîtrisées.

Comment réagissent les zones de faible profondeur aux élévations impressionnantes de températures de l'air et des premières dizaines de centimètres d'eau de mer, lorsque celle-ci atteint les 28/30°, ce qui est tout à fait exceptionnel ???

Il y va de la survie de nos biotopes, des grands équilibres faunistiques et floristiques des étages aérohalins et des zones démersales ou côtières de faibles profondeurs.

 

Des indices qui ne trompent pas

Avec les fortes chaleurs, l'absence de brises marines, les activités et rejets humains polluants, la turpitude de l'eau augmente, la prolifération des algues accélère, les rochers affleurant ou proches de la surface se couvrent d'un manteau épais et glissant d'algues, privant le milieu d'oxygène et de toute vie animale. L'eau observe de partout la même teinte opaque, d'un vert sale tendant vers le marron très clair!!!

Sur ce cliché, d'une zone sauvage et protégée de la Pointe du Cap, l'eau garde encore une très forte clarté, elle reste froide, même en surface et témoigne par ces contrastes végétaux et minéraux colorés d'une diversité et d'une variété vivante encore étonnantes.

Tout doit être fait et entrepris par les autorités maritimes, les organismes compétents en charge de l'Environnement, des Parcs et Réserves afin que nos rivages - fussent-ils en milieux urbanisés - conservent non seulement leur intégrité mais soient définitivement protégés de toutes nuisances.

La mer et ses rivages n'ont pas vocation à être l'exutoire des populations lâchées dans l'arène commerciale et industrielle des mois d'été, car ce temps n'aura qu'une limite, qui une fois franchie sera irréversible!

L'Île de Corse a des atouts Naturels qu'il convient de gérer et surtout de préserver à tous les niveaux des activités humaines et de tourisme, quelques soient les espaces considérés; plus qu'ailleurs, l'Environnement fonde notre devenir et notre avenir.

 


Fonds_Marins

Marin