Les couchers de soleil ressemblent aux îles ; le soleil se pose sur la mer et l'horizon. Ils ont en commun leurs songes de retour qu'ils sèment dans nos cœurs et nos âmes,  le temps du repos, d'un voyage, d'un désir.

Le soleil verse dans la mer tant de confidences, ses plus pâles lueurs sont tendres et si douces l'été ; elles content les touffeurs d'un été caniculaire, la fixité  des jours sans vent. Le soleil  se couche au large de l'Île de Crête, un hémisphère  s'endort lentement, un univers s'apprête à renaître de sa lumière. Reflet de la nuit, ébauche de la naissance du jour et je vais sans savoir l'heure qu'il est, quel jour sommes-nous, l'année qui vient de passer... Je demeure sur le fil immobile de l'horizon, entre espace et temps qui ne bougent plus, tangible concience de  l'instant !