Ciel_moutonn_


J'ai parcouru les stances du ciel

Ouissant les rimes de la mer

Empruntant ainsi le cours renversé

Du jour et de la nuit

Cette absence torturée d'obscurités


Les pensées de l'azur la jeune lumière

Convolent aux reflets des vagues

J'aime ces compagnes éthérées

Que des songes fluides diaprent


L'embrun fabule les limbes

L'azur se donne et s'égraine

Infusant le chant des dunes ondées

  Où les vents apposent leurs caresses nacrées


Et leurs faisceaux chatoyants s'enlacent

Rosée virginale ou de neige en fleur

Le coeur battant des tempêtes

Scande l'émoi le frisson du grand large


Je m'en retourne d'un sillage

De ses jours nostalgiques

Où l'essaim pur des vagues

Noue l'écheveau cardé des ciels


Esquisses aquarelles ou lavis

La nuit est proche le jour sombre

Le grand bleu a des regains de tristesse

Qui n'en retient que la solitude


Mais la lassitude du lendemain

Aux autres pareils défunt

 Creuse le fossé éternel

Des serves égarés du temps


Je vais à la recherche d'une alliance

Sans déchirures ni tourments

Loins des cieux parsemés amers

Et des faux espoirs du temple


2 ème Ecriture le 11.04.2011

 

Renverse_2