Tuy_re

Le Matin, Testa Vintilegna

Fantastique ambiance ce jour sur le Grand Sud de l'Île de Corse. Un ciel divinement bleu, transparent et vivant; les nuages ont des allures de tentacules géants ! Nous sommes au mois de Mars et le vent souffle depuis bientôt deux jours. La veille, il était établi à l'WSW. Un ciel chargé, un temps à grain annonçait l'arrivée imminente d'un violent coup de balai sur l'Ouest du Bassin Méditerranéen.
En effet, le ciel se dégage subitement dans la soirée par l'Ouest et lance des rafales à plus de 60 / 70 Kts au-dessus de la grande Chaîne de Cagna, tordant tous les arbres de la vallée et qui vont sévir jusqu'au lendemain 15h Locales.
Un Ponant - ce vent d'Ouest - pur et majestueux, que rien n'arrête depuis l'Atlantique, l'Océan. Il laisse dans l'azur ses flèches de nuages, ces volutes caractéristiques qui s'étirent sous le vent sur des dizaines de Kilomètres.
La mer fume, le vent moyen ne descend pas au-dessous de 50 Kts, une voile, 3.2 m2,  se déchire le long de la chute dans de violentes rafales, des tourbillons de vent.
Le spectacle est grandiose, les vagues s'envolent et parfument les clartés du ciel qui nous reviennent d'un revers d'horizons fugaces.
Un vent droit, venu de la mer, aux douceurs océanes et presque printanières souffle puissamment. La mer verte, encore neigeuse, tombée des montagnes fleurit comme un champ de mai.
Avec le Ponant, la vaste mer est franche; la longue houle, inépuisable, s'élance à la côte et déferle en d'interminables convois de vagues sur des tapis d'écume. Le vent traversier
ne cessera de les dresser, de les retenir, de les embellir. Le soleil, encore bas de l'hiver, viendra dans le couchant les visiter, comme un au-revoir, mille promesses de retour...

C'est le vent de l'Île de Corse, celui qui la vêt des plus belles parures de la mer et du ciel.

 

Établi à l'Ouest-Nord-Ouest sur les Côtes du Languedoc/Roussillon où il se mêle à la Tramontane, il prend une route plus Ouest depuis le Delta de l'Ebre et souffle sans discontinuer vers la Corse et la Sardaigne et bien au-delà dans un ciel qu'il dégage avec fureur.

Encore encombré de nuages cumuliformes et étirés - voire photo 1 - le Matin, le ciel clair de l'Après-Midi se voile par nuages élevés, tandis que le vent continue de souffler en Tempête.

A noter également l'extrême régularité de ce vent au Large et même à la Côte, cette impression impérissable qu'il ne tient qu'à lui de franchir les limites raisonnables du réel, de devenir fou comme le Suroît, de tout balayer sur son passage.

 

test2

Le même jour, même endroit, l'Après-Midi, le vent est si fort qu'il écrase les vagues ! On enregistre 65 Kts à l'anémomètre digital