Elevation_niveau_mer

Les Rochers ont totalement disparus: + de 60/80 Cm
.

Pas de précipitations ni affolements mais il faudra noter, sur les derniers coups de vents d'Ouest un phénomène qui s'est maintenu bien au-delà des durées moyennes de Marées, aussi faibles soient-elles en Mer Méditerranée.
En effet, la hauteur d'eau au rivage laissait passer les Véliplanchistes partout ou d'habitude les rochers affleurent dangereusement au passage d'une série de vagues.
Ceci dit, les sites n'en demeurent pas moins dangereux, bien au contraire!
Les mouvements de l'eau dans les Golfes et les Baies en deviennent plus imposants, massifs, tirent énormément d'eau au reflux, entre deux vagues et génèrent des courants contraires, dressant les lames encore plus haut.
J'ai pu observer, sur Testarella, des Sections à l'Inside inhabituelles, et des déferlements typiques de vagues de profondeur. Le Line Up recule encore vers le large, la longueur d'onde et la période augmente :
DANGER !
Or il faut savoir que ce type de vagues maintient plus longtemps une personne sous l'eau, l'envoyant aussi plus profondément et roule de très longues secondes ...
Il s'agit là d'informations induisant plus de prudence de la part des Riders et jouant certainement pour leur SÉCURITÉ.
Ces remarques valent aussi pour tous les Sites du Grand Sud exposés au large comme A Tunnara, Stagnolu, Testa di Vintilegna, San Ghjuvanni surtout, et bien d'autres lieux.
.

20091108163853_3_

Mât, 4.00 m, la vague a déjà déferlée; elle est moins haute et le Rider n'est pas au bas de la pente ( M56).

20091108163853_4_

Dernière de la Série, devant c'est l'avalanche de mousse des vagues précédentes: courants, turbulences et surtout grandes masses d'eau en mouvement.

.

Inside Testarella, 8/11/2009

.