DSC04283_1_


Le temps s'écoule à bord très doucement
et tout diminue et tout s'estompe et tout s'éloigne
Le temps passe et l'on ne sait plus exactement
et les noms et les dates
On est plus là-bas, on est parti,
on est pas encore arrivé!
On navigue entre deux tentes bleues
jamais pareilles du ciel et de la mer:
Vous êtes distant du passé, en attente de l'avenir.
L'indifférence, merveilleusement nonchalante,
s'est embarquée à votre bord.
Le temps passe et l'on va toujours
un peu plus loin et,
plus on avance dans l'avenir,
plus le désir étrange vous pousse
à l'horizon là-bas plus loin encore!
On vient d'où les montagnes disparaissent;
mais vos yeux, avidement cherchent
celles qu'ils commencent à apercevoir.
On est pas encore arrivé,
on est nulle part: on navigue!
Rien ne s'arrête: car rien ne commence.
Naviguer! Magie et enchantement!


Dans

Une Âme à la Mer

Collection " Long cours "


La mer m'a appelée, puis elle m'a gardée.
C'est en ne revenant plus que je me suis trouvée.



Aimer, donner.

Rendre le bien pour le mal.

Opposer l'indifférence à la médisance, un cœur clair et calme à des cœurs agités et sombres.

Jouer à la jalousie le tour de passer devant elle sans l'apercevoir... Quelle félicité!

Mon petit sentier va vers la mer; il est beau, puisqu'il va là-bas, où luit l'espoir de mon idéal.

J'ai vraiment ma petite place sur la mer... Puisque volontairement j'ai perdu ce que j'avais sur terre.

Mon sillage s'étire sur toutes les mers!

Les sentiers, les chemins ont perdu l'empreinte de mes pas.

Je ne possède vraiment que ce que j'ai donné


Méditation du Large

Virginie HERIOT
p/ 19
Collection " Long cours "



Je vous présente ce très bel Ouvrage de Virginie Hériot, empli de Poésies, de Cœur, de voyages, inattendu parfois !