dimanche 17 janvier 2010

A TESTA ...

Le chaos, la tempête règnent sur des hectares et commandent aux  puissantes déferlantes. Le vent se déchire aux rivages acérés, les embruns s'envolent au-dessus d'un ballet désorganisé d'ondes et de collines glauques. Apothéose des éléments à la rencontre des mondes enténébrés de l'hiver. Cette immense arène dédaléenne s'est recouverte de l'écume épaisse et brassée de vagues énormes ;  elle n'est plus que mousse, eau fuyante et tourbillonnante ; chaque récif, sec ou haut-fond semble ouvrir l'effroyable gueule rugissante... [Lire la suite]