lundi 28 juin 2010

SOLITAIRE

  Il me semble que le ciel se couche sur la mer, comme s'il avait été allégi, unissant en une seule et même onde l'abîme et l'existence... Les embruns volent et voyagent ; l'écume s'étire et compose avec les nuages de la mer et du ciel qui passent et reviennent inlassablement. Les flots virnt au bleu roi, vertigineux; ils m'ouvrent les portes de l'azur que je caresse tout autour de moi, que j'appelle de tous mes voeux. Qui de nous, de vous, de cette magistrale symphonie tutoie réellement la vérité, la beauté, l'expression... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,