lundi 20 septembre 2010

SIGNES DE VENT

    Ce jour-là, je me levai très tôt. Pendant la nuit, les rafales de vent avaient violemment secoué les arbres et nous ne pûmes dormir. C'était un vent chaud, humide, qui emplissait et fouillait l'obscurité, comme s'il voulait définitivement se libérer des touffeurs de l'été que la terre avait emmagasinées pendant de très longues semaines. A l'aube, le vent aussitôt se calma et l'air fraîchit lourdement, plus sec, plus vif. Le silence se fit tout autant assourdissant que la nuit avait été bruyante, ponctué de temps à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:50:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,