( ... ) Sur le seigle, verte houle
Que déroule
Le caprice ailé du vent
...


Théophile Gautier

15_12_20101

 

 

Autour d'une île, la houle s'enroule, les vagues déroulent et effrangent les rivages, sertissent un rêve que nous gravissons ensemble vers les cimes et les sommets. Voici un instant qu'il me plait de conter au fil de l'eau. Je voyage à bord de l'Aquilon, entre les ecchymoses du large et les grains de Borée blutant vers les massifs une neige lourde de décembre... Et la mer se déprend de ses lointains tourments et chante !

Je regarde, médusé, un grand artiste esquisser la vie, d'un geste vague. Au détour des anses, je m'emplis de ses divines touches auréolées de ciels à portée de la main !
Un soleil bas et de doux rais roux s'appliquent à en dorer les contours, à souligner un cœur d'émeraude, un sourire enfin qui eût valu tout l'or du monde

A l'horizon, vers le Sud, je vois d'autres îles flotter subrepticement entre mer et ciel, au-dessus des embruns et de toutes les pensées des vents de la terre

!


15_12_2010