13_01_20117


MACROSCOPIE du sable !


des centaines de milliers de particules plastiques, grosses comme des perles, des billes, colonisent des mètres d'épaisseur de sable sur les rivages de la Grande Bleue. Impressionnant, alarmant, consternant. La mer poubelle, reniée, spoliée, bafouée, insultée tous les jours, partout ! Les vagues broient tous les déchets plastiques rejetés par l'Industrie des hommes...

Regardez bien cette photo ci dessus, c'est le lourd tribut que l'Univers Marin - entre autre -  paie pour la croissance, la productivité, la compétitivité, la loi implacable des marchés. Oui, la Société de consommation à un coût, il est inestimable, destructeur, périlleux à très court terme et surtout irréversible.

 

Les éléments naturels avaient scellé un pacte éternel... Les profits colossaux le saccagent !


Mais la mer, apporte toujours des lointains, des montagnes et des forêts, d'innombrables pièces de bois secs ; elle les dépose sur le rivage, au gré des vents et des marées. Ils se dissolvent comme ils viennent, sans jamais jurer ni trahir le silence et la pureté de l'azur. Équilibre parfait où les mondes s'accordent à tracer les voies de la durée, de la diversité, du renouveau perpétuel.

Voyage au cœur du Bois des Flots, de l'imagination, avec ce petit meuble réalisé 100 % Mains, à l'ancienne ...! Echapées aussi dans les vagues qui donnent le ton de la courbe, guident la plus simple des inspirations, là où le plan et certitude échouent et butent

!

 

14_01_20111

RÉALISATION / MILEMA_ARTE - M56 -

14_01_2011