22_05_2010_Erbaghju_2

 

 

" Pour voir la mer il faut partir des pierres sans doute, c'est ce que j'ai compris. Retrouver le mouvement qui peu à peu a usé ces rochers, les a simplifiés, a révélé en eux une pure véhémence "

 

ARMEN