J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer ce Point très important de la formation et de l'Entraînement du Rider Complet.

LE CONSTAT

-

- Ne pas s'isoler surtout dans un seul compartiment d'une Pratique aussi vaste que le Windsurf;

- En visiter toutes les arcanes;

- Choisir les  disciplines qui la caractérisent et vous attirent le plus;

- Les approfondir, sachant que l'une d'entre-elles retiendra toujours et plus votre attention et votre coeur !

C'est l'esprit même de la Glisse, et au sein même de cette démarche, on trouve ces  éléments enrichissants et porteurs, inhérents à la Logique même de la Glisse pure.

- L'été est souvent le moment de l'année où les vents mollissent et conviennent aux évolutions les plus fantaisistes et osées de nos Riders qui n'hésitent plus à chuter, à envoyer et tenter l'impossible, à progresser surtout et à préparer sans nul doute l'Automne et l'Hiver qui s'approchent.

LES ORIENTATIONS - POURQUOI LE FREESTYLE -

?

Parce qu'il requiert en lui-même tous les Ingrédients de la Glisse Moderne. Mais là n'est pas l'objet de ce Post, on l'évoque pour aller fouiller au coeur du sujet toutes les occasions de progresser, d'optimiser la donne.

 

LA MUSCULATION

!

Avec Appareils et coupée de ce contexte inimitable de la Glisse en eau vive, je n'y crois pas et n'y ai jamais cru ( en Qualités de Professeur d'Eps éprouvé et proche de ces créneaux, même pour ce qui concerne le Haut Niveau !!!! )

Je lui préfère mille fois cette approche spécifique et synthétique, totale et complète que les Moves du Freestyle apportent au Rider, indéfiniment et avec une variété déconcertante.

Et c'est bien de cela dont il s'agit ici, dans ce Post

 

SPECIFICITE ET APPORTS DU FREESTYLE MODERNE

...

Sur un fond et une Base de Cardio-Training en pleine Nature ( de la marche active au Trekking exigeant ) la panoplie des outils est sans limites...!


PREALABLES

I

Convenir à l'avance d'un Thème de travail si vous souhaitez être très méthodique et progresser de manière plus structurée...

Ne jamais perdre à l'esprit que le Freestyle est un Tout et que compartimenter, déstructurer, Analyser point par point les étapes d'un Move, est un non sens, pris dans une seule et même finalité.

Il s'agit bel et bien d'une synchronisation pointue de séquences et de coordinations indissociables s'inscrivant dans les logiques d'un Move;

Ce n'est qu'à partir de ce stade d'analyse que l'on peut aborder le Freestyle ou l'utiliser à des fins évidentes de renforcement musculaire et tendineux ( sans oublier les charges et le tonnage au niveau de l'apport foncier - Cardio/ Vasculaire et % du VO2 Max )

 

LES VARIABLES

II

- On trouvera le Matos, le réglage, les Conditions, l'Adéquation Moves et Conditions, Moves et Capacités, Répétitions et Charges de Travail, Choix de l'étage ou des Ceintures Musculaires, des Chaînes d'appuis sollicitées. Il est évident que l'on peut, à des fins de renforcement naviguer légèrement sur-toilé et réaliser des Séries plus lourdes visant au travail accru de la ceinture scapulaire, si tel est l'objectif du Rider.

Si l'on souhaite être plus dynamique, rapide, explosif, on toilera plus léger et dans le vent plus fort, il conviendra de passer le Move, de le répéter par série, sur un même bord.

Intensité, Volume, Tonnage, Amplitude, Vitesse d'exécution, sont laissés à l'appréciation de l'athlète qui souhaite améliorer tous ses indices de la force musculaire; il n'est question que d'opportunités efficaces...

En tout état de cause, cette approche synthétique et surtout spécifique aura le mérite de ne pas se couper de façon analytique d'une réalité complexe où les Coordinations se complexifient à l'infini. Nous sommes en  présence à ce stade d'un Entraînement plus que spécifique, garant de progrès fulgurant et à la mesure de chaque Rider, au plus près de son Potentiel mental et physique

 

LES CHOIX

III

 Sur un volant, une panoplie de Moves acquis, à acquérir ou tout simplement à perfectionner, le Rider n'a que l'embarras d'un choix motivé, en pleine Nature, à volonté.

Là, point de séries et d'obligations, c'est comme on le sent, avec en prime ces indicateurs motivants de réussite et surtout de fortes progression dans tous les domaines.

Il va aussi de soi de penser une séance de récupération complète après de telles Sessions Freestyle, durant lesquelles il est aussi envisageable de délaisser sérieusement et le plus souvent possible le Harnais. En effet, on s'appercevra que les fortes sollicitations du Train supérieur engendrent une fatigue lourde. Il importe d'en prévenir les excès par la prise de boisson régulière mais aussi et surtout par un drainage musculaire actif et long

 

QUELS OUTILS SOLLICITER

?

- On vient de le voir : +/- de Harnais en Navigation, surtout dans la mer du vent formée ;

- Naviguer en Fausse Panne, du Waterstart aux sorties de Moves ;

-  Sur-toiler avec Modération ;

- Dans le Vent Fort, se lester ! Mais attention ...! je n'opte que pour un Harnais Jacket qui une fois mouillé pèse son poids et guère plus.

- Un Flotteur assez Volumineux pour solliciter à plus grande vitesse les Chaînes d'Appuis et Groupes Musculaires Extenseurs ( Prise de Carres ) ;

- Le nombre de répétitions par bord ou sous chacune des Amures ;

- Les temps de Récupération et le placement de la Respiration lors des phases actives du Move ...

- Attention de s'engager dans des Moves acquis, ou en cours d'Acquisition, à répéter suffisamment afin de viser les Acquisistions porteuses et susceptibles de concourir à l'accessibilité, à l'aisance ou à la maîtrise totale du Move.

- Considérer différents Niveaux en fonction de la Force du Vent, des Conditions et de l'échelle de "Radicalité" du Move.

 

A SUIVRE