20080714032849_5_

Attention ! Ce Move n'est pas un départ en Aerial mais un Roller sur l'épaule d'une Droite où M56 va s'organiser autour du 1/3 Arrière de la Board - Voir 2 ème Cliché en bas pour la Relance Limite Slash

...

Bien des Sessions, cet été, m'auront laissé perplexe, amené à douter parfois sur la qualité de la Relance au Roller Frontside, plus encore dans les petites vagues où il importe d'être très tecnique, beaucoup plus fin dans les Coordinations...

Pourquoi ?

Tout simplement parce que l'Amplitude, le Rythme, la Radicalité, le Style du Move me semblent conditionnés par la Prise de Carre et l'évolutivité !

Du Bottom Turn au Roller, on assiste à une oscillation dans le plan frontal dont les Balancements ( Sous et Au vent ) seront proportionnels à la vitesse, à l'amplitude et à la l'exposition du Move pour cranter un maximum. Pendant ce temps, le Corps emmagasine une énergie terrible qu'il restitue en s'appuyant sur les carres respectives ... Aloha !

Quel en est l'Indicateur Principal de Réussite ?

Si l'on observe le très Haut Niveau et surtout les Marges très élevées de Manoeuvres de ces Riders dans des Conditions Extrêmes, on voit très nettement qu'ils soignent la Prise de Carre à la Relance - D'ailleurs, sur les Vidéos, observez qu'on trouve à cet instant le Ralenti;

et cela, quelque soit le Shape et l'option du Flotteur - Single ou Quad - le Principe reste le même.

LA VAGUE  ET LA RELANCE

 

Je me suis aperçu qu'il convenait de trouver un appui solide, durable et cela, le plus haut possible sur la vague, vers le Top. C'est là, précisemment qu'il faudra orchestrer le Point de Pivot, de Rotation, tout en rapprochant la main Arrière ( Booster le Couple de Rotation et surtout garder une Voile Propulsive et orientée ).

Que la Vague soit petite ou grosse, il y va de la Lecture parfaite de ce Point Appui qui ne doit pas céder - Sinon, on risque le Wipe et le décrochement du plan Anti-Dérive et ses multiples déconvenues - Ailerons hors de l'eau, chute à plat dos, dérapages et chute avec la lèvre, etc ...! )

La planche, vue de Profil serait sur la Carre, la Carêne très inclinée, même si le tiers arrière reste seul dans l'eau.

Quant au Corps, il prolongera le plus tard possible cette poussée, bien en retrait pour revenir sur l'Avant au moment de la Relance.

Et toutes les Coordinations vont s'opérer à partir de cet Appui très  dynamique, toutes les énergies s'orienter aussi dans une sorte d'Enroulement, sur le Rail au Vent de la Board.

Sur  l'Aerial Off The Lip, la Planche serait plus à plat si l'on considère la Surface, le Plan d'eau sur lesquels elle évolue. Mais au Roller, et de surcroit, si l'on recherche dans la Relance le Cut Back pour revenir vers l'épaule et enchaîner Backside, il faudra alors faire corps avec la Planche et surtout en exploiter toutes les ressources du Shapeur.

Il faut bien se dire que l'Aileron ne revendique pas à lui seul la maîtrise du Roller mais que le Tail de la Planche, le Kick arrière, le Concave ou l'option du Shapeur sur la nature des CARRES, vont accorder au Rider confiance, maîtrise, style, cran et bien entendu : Radicalité / Fluidité.

Et au Roller Backside, alors ?

Et bien, Rider, remonte bien droit vers la Lèvre, la Board dans le dos, donne toute la carène à la Vague pour renvoyer; là, tuverras, les sensations sont inouïes

Apres_le_Bottom_Roller_Backside_

 

Pour y parvenir, un Maître - Mot : la Vitesse

 

MARIN

 

20080714032849_9_