Si vous voulez savoir l'âge de la terre, regardez la mer en furie. Son immensité grise, les lames où le vent  creuse de longs sillons, les larges traînées d'écume, agitées, emportées, comme des boucles blanches emmêlées, donnent à la mer l'apparence d'un âge innombrable, sans lustre et sans reflet, comme si elle avait été créée avant la lumière elle-même.

Joseph CONRAD - Le Miroir de la Mer

 

DSC04887_1_