Grand_Sud_I

 

La mer, et puis une Île ! Tout autour, des Vagues y fleurissent, " toujours recommencées " , comme un perpétuel printemps ... Elles ne sauraient avoir de destinations ni souffrir de propriétaires et ici, le barbelé, le mur, les barreaux ne sont pas de mise.

Laissons un instant et aux autres la Terre entière à la portée d'un seul jour... la célébrité des plus grosses lames, les attraits et les appas du paraître d'autant plus aisés qu'ils s'affichent bien dorés, tellement argentés, aux antipodes des plus simples choses.

Il est dans le coeur et l'âme du marin des images qui lui sont propres, universelles aussi et qui n'auraient aucune valeur vénale. Ou peut-être et seulement celles qu'il cueille, là, si près de la nuit ou de l'aube, dans le dénuement de la beauté et de l'instant, comme une révélation pleine et entière du bonheur, du chagrin, de la souffrance, de la fraternité qui frappe à la porte du temps.

Alors, empli et comblé de l'écho des vagues et des vents, il sent en lui poindre l'énergie magnifique de l'espoir, de la lutte, de l'existence affranchie de tous les sens, à la source bleue de l'âme, d'une Foi qui retient la vie à bord de l'amour, de cet attachement tout naturellement îlien

 

Pensées de Marin

 

Solitaire_I

 

Envol_I

 

Apparition_

 

Vent_Fort_

 

Chant_d_Aventure_

 

Invitation_

 

Horizons_

 

Ivresse_

 

Appas_

...