SCIROCCU_BALISTRA

 

Sur ce Cliché, - Cliquez ci-dessus - , le Nord de la Baie, un Jour de fort Sciroccu, grosse Houle de SE et surtout le spectacle désolant de l'Incendie qui avait ravagé la Terre quelques années avant

!!!

Capu_Biancu_b

Panorama, Capu Biancu, le Cordon Lagunaire, son étang, une Baie magnifique et si fragile

 

C_te_Est

 Au Nord de la Baie, des Ondes superbes avancent le long de la Côte dentelée

 

BALISTRA,

Naturellement Nôtre


Balistra se cache ! Autour la pointe de Capu Biancu fendant les lames comme une étrave, les vents emportent leurs  monodies parfois lugubres. La baie a de quoi bien se cacher, dissimuler ses multiples anses de sables roses, ses sablons encaissés au plus profond des anfractuosités de granites. Au loin, très haute et altière, l'Alcudina ! que je contemple à chaque fois, poussant mes bordées vers la Tour de A Capicciola, la sentinelle Sud d'un Golfe immensément beau. Puisse aussi celui de Sant'Amanza recouvrer ces versants de plénitudes, ses féeries, ses douces invites au respect de la Nature qui entonne le Sud et ses lointains...

Une piste de Deux Kms de long, assez carrossable ( on aurait souhaité qu'elle fût plus discrète ) qui mène aux étangs éponymes, aux cours d'eau naturels et aux canaux qui sinuent et serpentent dans la plaine. Au-dessus et plus vers le Nord-Est, se trouvent les Mares Temporaires de la Réserve renommée de " Tre  Padule" .

En effets, à quelques dizaines de mètres d'Altitude, un vaste plateau désertique, couvert de maquis ras, abrite ces trois ou quatre Mares Temporaires dont l'Intérêt faunistique et Floristique n'est plus à démontrer ; ces Biotopes d'une Extrême fragilité et sensibilité sont le lieu de reproduction d'une foule d'espèces animales et végétales endémiques, remarquables, le lieu aussi de passage des Grands Migrateurs de Mars à Mai. Et lorsque de l'Automne au Printemps, la pluie abonde, alors ces Mares, le Plateau regorge d'eau et finit d'alimenter les étangs en contre-bas de Balistra d'une eau pure, fortement limoneuse et parfumée.

D'ailleurs, au bout d'un splendide cordon lagunaire parsemé d'Oyats, vers les contreforts granitiques et carmins de la longue avancée Est-Nord-Est, le grand Golfe de Santa Manza a réussi a s'infiltrer dans les terres et à engendrer avec les cours d'eau, les ruisselets, un Lac d'eau saumâtre d'une importance toute aussi capitale et qui trône depuis des millénaires entre les collines qui cernent la baie.

Le poisson vient y frayer, se reproduire et lors des Coups de mer, il n'est pas rare de voire les flots submerger cette dune arasée et se déverser dans le lac, suivre les injonctions fertiles d'un grand alchimiste.

Des tombants magnifiques de verdure - Maquis Méditerranéen, mais aussi de très beaux Genévriers Littoraux poussent en lisière de dune et nous offrent une ombre sucrée en été.

Dans le temps, je venais ici naviguer par vent d'ESE, de SE d'ENE, des vents de mer, des vents d'ailleurs ... Hors saisons, il n'y a jamais personne ou si peu ! Combien de fois n'ai-je pas côtoyé des troupeaux paisibles de vaches et leurs veaux, surpris des oiseaux migrateurs posés ou en plein vol ...! Endroits magiques et de beautés toutes naturelles, juchés entre l'Île Calcaire et le Granite. La Corse se métamorphose, change, dévoile ses tombants et sa superbe absolue, que l'on ne veut pas détruire, voire souiller.

Il faut aimer la Nature pour concéder à la Beauté, à l'Unique, à l'Insularité non pas sa part de " sauvagerie " stupide si on l'applique aux lieux communs et aux clichés de l'été qui se vendent si bien, mais tous ces droits imprescriptibles élevés au rang de Patrimoine, de trésors, de splendeurs que le Temps s'évertue à nous livrer et envers lesquels nous devrions tous observer les plus simples Devoirs ...

Ne détruisons pas ce Leg inestimable ! Au contraire, défendons-le, sauvons-le tant qu'il est encore temps, sachons non seulement le préserver mais aussi le mettre en valeur...! Nous avons des Spécialistes pour cela et le développement aurait alors sa raison d'être mesurée, adaptée, profondément féconde pour les années qui viennent.

Sant'Amanza, Balistra, Capicciola, Rondinara, tous ces noms qui chantent louent l'hymne de la sérénité, de la quiétude, de  tous les particularismes du Grand Sud tournée vers l'Orient. D'ailleurs, qui regarde et se tourne vers le Levant découvre une Végétation à part, un Bleu de la mer déjà si précieux, des senteurs invitant aux voyages ...

Plus vers le Sud, la Baie de Balistra est bordée de très hautes falaises de craie, aux abrupts parsemés de blocs, aux strates qui témoignent d'une érosion bien vivante. Les vents tournoient dans les hauteurs après avoir buté contre ces remparts fantomatiques les nuits de pleine lune.

Aux pieds de ces Falaises, des vagues grandioses et aussi un Site de Glisse remarquable. Nous y reviendrons dans un Prochain Article consacré aux Spots de Balistra que je distingue très nettement du Golfe de Santa Manza.

L'incendie s'est un jour propagé vers les versants ENE du Golfe, vers a Punta di u  Capicciolu ; la nature en a gardé de sérieuses meurtrisures et les cadavres calcinés de gros arbres dressent toujours vers le ciel leurs doigts de charbon.

Alors, lorsqu 'il m'arrive de m'évader les jours de Tramontane, quand celle-ci est si forte au large creusant de larges vallons dans la mer et qui gagnent le Golfe de Sant'Amanza, je me rends a Balistra !

Le véhicule est secoué par de très fortes rafales de vent, la mer bouillonne et s'épand en d'immenses nappes d'écume assourdissantes. Sur le sable, il n'y a plus un pas...! Les bancs se déplacent au gré des courants et de la houle entraînant dans leurs secrets de toujours un ballet de vagues somptueux ! Je vous en parlerai bientôt .

Mais laissez-moi vous dire encore Balistra, ce plongeon pour le regard que vous livre un panorama époustouflant les jours de grands vents. C'est sous le ciel bleu roi de l'hiver innondant de clartés les rochers satinés que l'or de l'argile surgit du tour d'un puissant potier. Les roches carmines se détachent dans le couchant et l'azur et nous parlent de toute la sève des cieux.

Il n'y a plus que le vent et les vagues qui s'engouffrent à la naissance d'une Terre d'Îles ; un souffle avide de sommets et de neige recouvre le maquis, les saisons d'un épais manteau blanc et de sels enivrants


DSC07008_1_


DSC00498_2_

 

DSC00499_1_ 

Des Oiseaux étonnants s'offrent des tombants majestueux

 

MES SOUHAITS

 

BALISTRA  possède un Cordon Littoral remarquable qui s'étend de Capu Biancu aux Rivages Nord de la Baie, à l'Embouchure de l'Etang de BALISTRA

...

Que toute cette zone qui concerne et représente :

L'ESTRAN - ( Partie du littoral recouverte par les marées et les plus fortes Vagues  ) - 

soit renforcée de Ganivelles afin que ce dispositif reconstitue la Dune et le Littoral Fortement endommagé par le Parking en Tuf et la Terre Battue.

D'ailleurs, il est assez de place pour accueillir le Public, en retrait, sans pour cela nuire à l'Environnement.

Que se passerait-il alors ? Le Dispositif de Prévention, d'Aménagement viendrait tout Naturellement renforcer et consolider la Renaissance de la Dune, d'un bout à l'Autre de la Baie ... Le travail serait celui des Travailleurs de la Mer - Les Vents, les Vagues, Les Pluies aussi, les Courants, etc ... Le sable viendrait lentement s'accumuler et avec les algues, les bois, les végétaux, il se constituerait un bourrelet capable de retenir une épaisseur de sable conséquente. Nous aurions toute une plage régénérée et durablement stabilisée, plus longue et plus large.

D'ailleurs rien n'empêche l'implantation de plants de Genévriers pour accélerer le Processus de recouvrement.

Enfin, on prendra le temps et le soin de faire disparaître ces anciens barraquements militaires ignobles qui polluent le Site.

Je puis vous dire qu'ainsi, la Vaste Zone de Balistra recouvrerait Attraits Multiples, Beautés, Particularismes dûs évidement à cet immense Biotope Lacustre et Lagunaire

.

CHRONOLOGIE

DSC06091

La plus gande des Trois Marres Temporaires de la Réserve des "  Padule "

DSC06073

 Floraison de Printemps, versants et Tombants NE à N vers le Golfe de Sant'Amanza

DSC06156

 Des Versants Nord et Nord-Est, l'eau acourt de partout et nourrit sablons et dunes littorales

DSC06154

La Nature travaille, mûrit, oeuvre inlassablement, comme l'eau, chemine vers la beauté, ces vérités irréfutables qui se révèlent à nos yeux

DSC06125

 A perte de vue, les anses se succèdent, profondément creusées par les houles puissantes des Vents de Secteurs Est, entre granites et craies, errer d'une aire à l'autre, hors du temps

 

CORSICA...GO56

 PA A TARRA DI CORSICA

A SUIVRE / BALISTRA:  SITE WAVESAILING ETONNANT


20081005013359_2_

20080302055208_9_