Déjà trois alertes Météo de Grand Frais, de vents  forts à assez forts de secteur Ouest qui passent à la trappe depuis ces épisodes pluvieux de Sud à Sud-Est que nous avons connus sur le Bassin Méditerranéen Ocidental.

L'Est trône et s'impose, cela on le sait ! Les Modèles n'auront jamais eu à batailler contre un Mastondonte Anticyclonique qui s'étend de la Sibérie et gagne les Côtes du continent américain. Par moment, ce vaste bloc anticyclonique se scinde en deux, sur la façade Occidentale de l'Europe,  laisse passer dans un étroit couloir un flux de Sud pourri, des remontées moites et humides sur une Mer Méditerranée encore très chaude et puis ces deux étaux de très hautes Pressions se referment pour plusieurs semaines, bloquent la progression de toutes les perturbations d'origine Atlantique ou baltique...

En Altitude, de l'Air sec, froid, stable, qui pèse sur la surface de tout l'hémisphère nord ! Bonjour l'ozone d'origine Industrielle !!! Les pressions affichent de fortes valeurs - on a trouvé 1040 Hpa - !

Les Gradients sont  si faibles qu'il annihilent tout mouvement de l'atmosphère ou alors en faussent les moindres alertes, les moindres creusements. On prévoit assez fort, mais nous restons dans les cadres de dépressions relatives ou de minimum dépressionnaires vite comblés ou bousculés. Alors, que penser ? Des mois à passer sans hiver où l'on transpire au moindre effort dans l'après-midi, avec des mouches, des baignades dignes de la Croisette en Juin sur nos côtes ou bien un hiver tardif, qui va arriver brutalement et sans prévenir ? Une dégelée de tempêtes de Nord-Ouest glaciales qui rattraperont au-delà de tout le temps perdu ...?

Les années se suivent et ne se ressemblent finalement pas ! Toujours est-il que nous sommes embringués dans un scénario bien empêtré et figé, sans vents notables, assez secs. Notons toutefois la violence et l'intensité des épisodes pluvieux, leur brièveté aussi si l'on se réfère aux données des trois automnes précédents

!!!

 

MARIN

 

DSC02957_1_