DSC02851_1_


" La joie, la joie jamais ne fut donnée qu'aux purs, à l'heure la plus pure... C'est l'esprit et la puissance qui, mariant avec nous la nature, apportent en dot une nouvelle terre et un nouveau ciel "

G. FLAUBERT


C'est par les champs et par les grèves - 

des châteaux de la Loire aux remparts de Saint-Malo que nous emmène Gustave Flaubert. Un livre magnifique où les évocations de la nature ne peuvent se passer et se départir d'une vision du monde pleine et entière, pasionnée, avec toute la solennité, le remarquable talent, le génie de l'Auteur qui fait revivre le passé, nous emplit d'instants essentiels.

Alors, au fil d'une lecture volontairement alentie, je reviendrai flâner ici, apposer quelques pensées de G. Flaubert sur ce Billet, afin de les partager en ce Site Nature et Pensées... Certes, G. Flaubert n'est pas à proprement parler Marin. Cela n'enlève en rien à l'univers immensément sensible qu'il éclaire avec majesté, profondeur, l'amour des mots où l'eau peint humblement et simplement les plus beaux paysages

§

 

" Les grands chefs d'oeuvre apparaissent comme des produits naturels : ils ont la mystérieuse beauté d'une falaise de l'océan ".

 

" L'histoire est, comme la mer, belle parce qu'elle efface : le flot qui vient enlève sur le sable la trace du flot  qui est venu, on se dit seulement qu'il y en a eu, qu'il y en aura encore ; c'est là toute sa poésie et sa moralité peut-être  ? .

 

"  A tout prendre, l'horizon est large et grand, mais quel est l'horizon qui ne soit pas beau quand il est grand, et tous les horizons sont-ils pas grands quand on plane sur eux ? .

 

A SUIVRE DANS LE MEME POST


DSC03720_1_