GROS_TEMPS_

 

Une Tempête était à venir ! Mais en ce jour de Rencontre et des charrois des Houles les plus lointaines que la Grande Bleue pouvait générer, entre les ondes de Lion et celles croisées d'Alboran, de Palos, une Île et plus précisément le Grand Sud de la Corse témoignait, le long de l'imensurable rive, des horizons de la pleine mer sculpturale et  des vents violents.

Une Île recevait de plein front des vagues d'une amplitude exceptionnelle, de très fortes vagues balayées par des vents fous.

Comme si la mer se fût soulevée, élevée en toutes ses étendues sombres et glauques. Elle brassait profondément les fonds des Golfes et perdait par les tréfonds d'un jour obscur ses divines clartés d'azur et d'émeraude. Nous n'étions pas en hiver mais la lumière lui ressemblait dans la pénombre et le ciel enténébrés couverts de nuages.

Le vent s'était établi à l'Ouest-Sud-Ouest, venant à la fois du Large et des côtes au vent, soulevant parfois des colonnes d'eau en tourbillons d'embruns.

Je regardais les vagues s'abattre et couvrir d'avalanches toute les ecchymoses de la mer, se dresser et se cabrer des murs d'eau, disparaître tantôt l'horizon tantôt le rivage pris dans l'étau  obsédant et mouvant de la folie, de la liesse, de l'incertitude, de la glisse insensée.

Images emplies de souvenirs en cet univers loyal, brutal, impartial mais  juste. Au coeur du coup de temps : l'absolu ! On décelait quelques arpents de vérité, ces lueurs d'innocence qui font mal, le fil de l'existence que l'on retient sans savoir pourquoi à vau l'eau et qui s'en va casser nulle part, ailleurs !...

Aujourd'hui, demain, toujours, à jamais les vagues cillées cueilleront l'orbe feutré d'une âme venue danser quelques pas spontanés  en enfance

!

2 ème Écriture le 22.03.2014

Amb_1_4_

_Testarella_Big_Wave_riding_2_

 

MOVES_BASTON_

 

Amb_1_6_