Deux Clichés pour le Mois et en Grand Format, avec un petit effet spécial pour l'ambiance et le Voyage ; 2 Clics + Agrandir dessus ! J'ai appelé ce Site Extrême les jours de gros temps : " Capu di Sonniu "


PHOTO_AVRIL_2012


Une destination insolite que seul l'oiseau marin tutoie. Quelques éclats d'Île... La lame aspire toute l'eau d'une caverne sous-marine et avec le reflux de l'onde la projette sur l'enclume des rochers, le rostre d'un récif acéré.

Avec le vent, un panache d'écume pulvérisée part à l'assaut du ciel et l'on entend, comme à retardement monter en canon le chant de la mer magistrale. Je ne savais pas que les ciels eussent poudroyé ainsi.

C'est vrai ! il ne faut pas jouer avec les brisants et les pointes, ces domaines particuliers qui affectionnent et attirent les plus grosses vagues. Secrètes et subreptices, nées des profondeurs, elles décident de tout, de l'instant, à perpétuité !...

Et quand le cri stridulant des goélands s'empare de ce cap en tournoyant, lorsque les vagues se prennent à chatoyer sur les cieux et à l'étrave des blocs, tous les rochers de la mer se dessinent à fleur d'eau ; l'eau translucide en sa robe mince se pare d'émeraude et l'on voit en glissant, défiler sous la caresse feutrée de l'esquif les strates du temps. Les vestiges d'une Île florissante de beautés rejoignent sous nos yeux les racines de la Terre.


1 ère Ecriture le 10.04.202

 

PHOTO_II_AVRIL_2012


MARINARU

§