EDUCATIFS__BACKLOOP_

PASSEPORT POUR LE LATE BACK LOOP

 

 

Après avoir tutoyé le Vent, M56 se rétablit et revient Travers au Vent ; le saut se pose sur l'Arrière de la Board ;

On peut, si le Jump n'est pas Haut, projeter de Planter le Nose pour s'habituer aux Réceptions  ; mais ne brûlons pas les étapes !

 

APPROCHE

Et non des Moindres ! Avant de se lâcher d'un coup dans une Rotation du Type Back Loop - Espace Arrière -, il est bon d'en circonscrire et d'en cerner les Limites ...

 

LIMITES DE L'ESPACE ARRIERE

 

C'est le VENT qui commande au BACK LOOP. Le Point de Rupture : le LIT du vent, au-delà duquel le Jump devient Rotation... Tant que le Rider est en Phase d'approche, il peut en Stopper le cours et l'évolution !

C'est là qu'il faudra explorer et conquérir cet espace - 1 er Envol - afin de gérer parfaitement le Deuxième Envol en douceur  ou Descente graduée et Amerrissage  -

Un Back Loop ne peut superposer ces Deux Phases essentielles - bien que le Move exige qu'elles soient parfaitement liées et coordonnées - dans le temps et l'espace.

 

LA SITUATION

 

Et bien, elle consiste en un JUMP progressivement de plus en plus haut- Type High Jump - où le Rider cherchera à s'approcher du Lit du Vent : sans jamais le Franchir ou se placer dans une Situation de Non Retour à laquelle il ne s'attendrait pas !

Il rétablira son saut, avec Réception en revenant vent de Travers, ayant parcouru un arc Angulaire / TRAVERS AU SAUT juqu'au BOUT au VENT et Retour

ATTENTION

Commencer par de petits Sauts sur des vagues Raides, de taille respectables ( 0.50 à 1.00 Mètre Maxi ) ; au fil de l'Aisance, varier ces paramètres .

 

LES TÂCHES ESSENTIELLES

 

Elle concourent à une Forme de Corps spécifique ; quelle est-elle ? Elles prédisposent à la Prise d'Informations face au Nose, dans le Ciel et Latérale :

Accoutumance à l'Espace Arrière et Conduite du Mouvement, de la Rotation sont associés

 

1 -

Le Rider, au Saut, à l'Apel Travers au Vent - C'est important et non au Lof - va de suite pointer le Nose de la Board et le " Shooter "  vers le Ciel ...

Jambe Avant presque tendue !

2 -

En même temps - C'est capital - Il écarte et décale sa Main Arrière. Les effet de ces deux Actions vont entraîner :

a /

Une Neutralisation de l'Action néfaste de la voile trop bordée qui entraînerait un Lof intempestif ;

b /

La poursuite de l'Ascension prés du Vent avec pour corollaire un meilleur contrôle de la Trajectoire de l'Ensemble Rider / Matos

3 - 

Enfin, et c'est le Point me semble-t-il le plus important :  la Board reste le Nose bien pointé PRES du Vent, le Corps en suspension, Voile à Plat puisque les bras sont quasiment tendus, corps juste en Suspension.

4 - ***

Le Niveau d'Aisance supérieur se caractériserait par la Capacité du Rider à jeter un Regard par-dessus son épaule, côté Rotation, sans interférer sur sa Trajectoire dans un Premier Temps.

Lof Maxi sur ce Jump mais sans Envoyer - Vent très fort - 

LES EFFETS RECHERCHES

 

En effet, cette situation d'Exercice aux Variables et Évolutions - No Limits - conviendra non seulement aux " Apprentis " mais aussi au Haut-Niveau. Il dépendra de la VARIABILITE des paramètres que le Sujet observera dans ses Progressions.

Regardez bien la Photo qui suit, où les Photos Fichiers. M56 est ici à l'Entraînement.

En Conclusion Partielle, je puis vous dire et vous assurer qu'à chaque fois que cette Situation est respectée - qui constitue la Première Phase d'un Back Loop - le Move et la Rotation qui en découle par la suite est à chaque fois du moins posé, souvent réceptionné - c à d pieds dans les SRTAPS et reprise de la Navigation sans Heurts

...

 

Placement, sans Envoyer après déstabilisation à l'Appel du saut par une Mousse - léger retard sur la vague - Vent très fort : 3.7 M2 et 60 Litres . Amorcer un Back Loop requiert 100 % de Conditions favorables, aucun doute ni " parasites" quelqu'ils soient !

 

LES VARIANTES INCONTOURNABLES

 

La première qui viendrait à l'Esprit et à faible Hauteur serait le Demi - Back Loop ou Empannage de la Voile au Sommet du Jump de telle sorte à poser Travers au Vent sous l'Autre Amure !

Nous verrons cela plus loin, dans un Autre Post, pour ne pas surcharger celui-ci

UN EXCELLENT MOYEN

 

Pour y parvenir, je recommande le passage obligé par la

CONCENTRATION ET LE MENTAL

En quoi cela consiste-t-il ?

Sur le Spot, bien visulaliser la Course des Vagues et le Lit du Vent ; sur le Sable, se placer comme si on voulait  tenter le Move ;

Ensuite, engager la Situation et lancer le Saut, mentalement ; du regard, s'imaginer pointer le Vent avec le Nose, orienter ce regard et,

revenir pour se poser Travers au vent... En quelque sorte, vivre cette situation les yeux ouverts puis les yeux fermés, sans jamais passer le Lit du vent ; l'oreille est à ce stade des yeux fermés très éloquente !

Pour cela, enfonction de l'amplitude du saut projeté, on peut décompter le temps passé à monter et à redescendre, en Vol

 

C'est donc à SUIVRE avec MARIN

______________________________________________