Univers de solitude
Les ailes blanches
Sont aux vents
Le sillage vole
Avec la Colombe
Ils vont l'amble
Âmes ébauchant
L'Eternel  Sur le tillac
Une présence lumineuse
Et ce regard frère
L'immensité révérée
Quand l'âme profondément
Efface les contours
Du hasard et de l'horizon
L'oiseau recueilli
Nous rappelle
Au fil ténu de la vie
Compagnon d'une nuit
L'aurore tisse déjà
Les fils et les ors
Des nuages d'une vague 
Un jour nouveau éclot
Sur les prairies azurées
Ensemble nous louons
Le Choeur des Mers

2 ème Ecriture le 24.11.2012

 

Sans_titre

§