LE_FICHIER_GRAND_FORMAT_ 

Ci-Dessous, le Fichier Grand Format : 1 Clic dessus x 2 ;  Image réalisée sur Zone Lacustre, Île de CORSE

- Janvier 2013 - 

 

Dans le temps, je veux dire avant que l'homme ne s'arroge sauvagement le destin de la Nature comme il le fait maintenant, qui eut pu  prétendre en ces lieux de souveraines créations, de renaissances éthérées, à l'appellation, au vocable de Réserve, de Parc, de Zones Lacustres ? 

Ils étaient, un point c'est tout !  Car la réalité est telle qu'une Minorité éclairée et bienveillante revendique ces Espaces Remarquables quand la Majorité  dorée s'en est déjà emparée à des fins sordides et règne sur mille forfaits !

Au-delà des saisons qui mûrissaient comme par enchantement, les vastes étendues que les eaux abondantes sur la terre argileuse recouvrent toujours, octroyaient aux migrations des oiseaux de splendides aires d'atterrissage, de véritables jardins d'Eden ; ils plongeaient alors vers des champs de fleurs lacustres illuminées et multicolores, radieuses, humant jusque dans les brumes aurorales et les voiles d'embruns le parfum d'une terre d'accueil tant espérée.

Les essaims de canards sauvages virevoltent et jouent à raser les touffes d'ajoncs quand l'eau frissonne à la risée et lorsque l'aile d'un revers étincelant caresse mélodieusement les moires, les jonchaies de la lagune, de la marre temporaire.

Tout n'est qu'osmose, symbiose, fusion, silencieuses alchimies!... Majestueuse intimité qui s'offre à l'iris de l'oeil sensible, aimant. L'infiniment petit mène à l'infiniment grand dans son infinité de secrets. L'oeil n'en sera jamais que le plus sophistiqué des sorciers numériques car quoique l'homme fasse, il lui faudra comparaître et assumer le verdict de la vue, juge invétéré des sens !

Ineffable beauté où quelques veines d'azur, les floraisons vermeilles de la terre composent mille bouquets inattendus, fabulant à l'envi tous les printemps. De tels endroits de prédilection où la vie profuse exulte méritent une protection, sans faille et toute l'attention des enfants, pour demain, après, toujours.

Marin, en errance autour d'une Île, pour une " Terre d'Ex-Île " que la mer et le ciel bercent tous les jours, toutes les nuits que la lumière inonde du cantique des Oiseaux, des anges

LE_FICHIER_GRAND_FORMAT_

 

 §