1_akena_verandas_dans_la_brise_r_644_001 

Arnaud BOISSIERES

 

Détale ; l'Atlantique Sud réserve des surprises ... Sous Grand Voile seule et 1 ris, le bateau fuse et plane. D'ailleurs, aux sigles connus des Glisseurs, des Surfers, il nous salue, furtivement. J'aime beaucoup ce Skipper, très émotif et qui montre de vraies joies au coeur des Océans. Il sable le Champagne face au Cap Horn, il le mêle aux eaux souveraines et solennelles, mythiques de ce grand cap qui reste une conquête dans le coeur humble des Marins de tous les temps. Ecouter ses commentaires emplis de la simplicité d'un bonheur, d'un ressenti aussi vaste que les étendues qu'il court avec la passion du Large, tout cela nous touche et nous atteint. Arnaud vit intensément une épopée !

Plus encore, Arnaud Boissières raffole de sillages et sur ce petit film, on est servi ; le sillage rend parfaitement compte des atouts du couple Marin /Voilier -  ; noble trace de leur passage et que la mer referme, empreinte, témoin exalté de la course folle et effrénée du bateau au fil de l'eau. Un dessin large et aplani, une  légère entaille sur la mer tant le bateau va vite rassérènent le Marin. Calligraphie sur la mer et dans laquelle il décrypte la dérive et les bons réglages qui sièent au prince ailé. Ne prend-t-on pas plaisir en planant sur une planche à voile à regarder le sillage s'enfuir vers le passé, les desseins de nos joies encore à venir ? A bord, on ressent les mêmes frissons qui gagnent Arnaud, attentif et à l'écoute de son voilier qui vibre, exulte, bien réglé, juste assez de bonne gite pour donner à la voilure toute sa puissance, dans les lignes épurées de la carène qui dévale les ondes en effleurant la surface de l'eau ! 

Bon Vent Marin ! Remonte et vite sur les Leaders ... Que cette course se fasse désormais Régate ; te voici rendu aux dernières cases de l'échiquier marin. La poèsie et l'émotion sont déjà des mers du Sud, autour du grand Pôle, au passage des trois caps. Mais elles sommeillent, toujours ! Aujourd'hui sera jour de fête pour toi qui remonte sur tes concurrents. Livrez - nous alors les lumières de la Course au Large, lisez dans le Ciel toutes les volontés de la nature pour vous y soumettre et obéir ! ainsi votre élan grandira de tant vous fier aux plénitudes, aux confessions des éléments.

On dit que les Micronésiens, les Polynésiens dotés des pouvoirs et de la connaissance de la Mer, par le légendaire Mana, interprétaient l'Océan à ses teintes, ses couleurs, un morceau de bois à la dérive et, à bien d'autres signes encore. Entre ces connaissances abstruses et les logiciels actuels, vous avez de quoi composer, Marins ! et filer à bon port, déjouant  tous les pièges des masses d'air et des vents  invisibles.

 


Arnaud Boissières bien accroché par VendeeGlobeTV

 

§