Ils rêveront longtemps de l'océan, aux vagues sirènes blanches de l'Indien, pacifiques et   profondément " blues !... "

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé de la dixième semaine de course par VendeeGlobeTV

 

 

 

Je ne vous parlerez pas de classement, de stratégie de course, de duel, bien que tout cela constitue et fonde même ce défi insensé lancé aux grands océans de la planète. Ces immensités azurées qui en font le tour et bordent toutes les terres comme une seule île .  Alors que les solitaires  tracent leur route en égrenant leur chapelet, des terres australes  et au-delà de l'équateur, dans les deux hémisphères, entre boucaille de neige du Cap Horn et  rythmes chauds de samba brésilienne, le Monde est ainsi ramené à  l'infiniment petit lorsque  l'on regarde le taille-mer  déjouer l'infiniment grand. Et  le marin exulte, lance ses joies par-dessus bord pétillantes et émerveillées comme aux  premiers jours de la marche, de la vue rendue à l'aveugle.

Alors, allez - y voir ce petit film, toujours très bien fait ; la musique et ses accents  accompagnent l'émotion, étire plus encore ou fait que les grands espaces s'épanchent, débondent leur coeur d'harmonies ineffables. Ils s'en souviendront et nous aussi, ce Vendée Globe aura été  non une course ( et pourtant quelle  maestria au grand jeu de la Régate ) mais un hymne à l'aventure, à la perpétuelle découverte de l'Univers, à l'amour et au partage. Cela aura été un grand moment de vies, d'existence, pour nous terriens, à des milliers de  milles de quelques vérités essentielles. On dit que là-bas se révèlent tous les mondes, brasillent à l'horizon toutes les espérances et que,à chaque fois, le bonheur du marin est une mise sans fond vers  plus de paix, de sérénité, de réconciliation... Un grand Vendée Globe en cet an 2012, au grand dam de toutes les prophéties apocalyptiques ...

Ils rêveront longtemps de l'océan, aux vagues sirènes blanches de l'Indien, pacifiques et   profondément " blues !... "

MARIN 

Aux Solitaires du Vendée Globe

 

1_017669ef28e7a3b1207e463b9ec8e073