Ce n'est pas un AVURNAV, mais c'est tout comme ; à l'Attention des Gens de l'Extrême

!

1_20130122110955__11_

Front_Gros_Baston_

Voilà le Traître ! Là, le vent est très Strong !

 

Imaginez, un Front Loop Baston, en 3.7 M2  ! Une vague écrasée par le vent très fort qui ramollit et ne place pas comme on l'aurait souhaité... Si ce n'était que cela !  La rotation s'opère extrême limite, au ras des flots, tout passe sans heurt, il semble bien que c'est OK ... Et bien Non !!!

Le casque sur lequel se trouve fixée la Go-Pro ( Caméra embarquée ) est bien sanglé, il ne bouge pas. Seulement, pour étaler une Rise en l'air, la rotation amorcée et presque passée, j'ouvre la voile pour ralentir le Move et ne pas partir en Sur-Rotation. Jusque là, on est OK ! Mais dans la phase d'amerrissage, les bras tendus, le Wishbone bien au-dessus de la tête, voilà le bout de Harnais qui fait des siennes : il vient se prendre dans la Go-Pro qui se referme sur le Bout, au moment où je m'enfonce dans l'eau ; alors, j'ai cru ma dernière heure arrivée, ce jour là et je ne dois ce récit qu'au calme et à la présence d'esprit d'agir, sans précipitation. Sans chercher à enlever le casque, à vouloir tirer sur le bout, je chope cette Go-Pro de M.... ! et je la déplie à 180 ° vers l'avant. L'opération aura duré quelques 10 Secondes, sous l'eau, sans pouvoir respirer ni sortir au moins la bouche.

Voilà ce qui en Mer peut prendre des proportions désastreuses et si je poste et relate ce qui m'advint un jour, c'est bien pour que ce récit soit relayé partout, comme étant du domaine des possibles, afin de servir et de protéger autrui des mésaventures que la mer parfois occasionne aux Marins.

 

1_20130122112136__3_

1_20130122110955__14_

 

DEUXIÈME RÉCIT 

 

Il est des jours où la mer témoigne de fortes houles lointaines, de ces vagues terribles qui affouillent les côtes comme le feraient tous les torrents de montagnes en crue... Alors, les berges livrent leurs fagots de bois flottées, de roseaux, de branches, de planches en tous genres échappées des ports envahis par des marées de coups de vent.

Dans le soleil et les mers argentées de l'hiver, du soleil bas, il est très difficile de voir ce que la surface des flots cachent à une profondeur d'aileron sous la carène. Alors, avant de rentrer dans un gros sets de vagues, c'est la surprise ; le vent bastonne, la board file et tout d'un coup, le Choc, voir la Chute ou mieux, la catapulte ... On sait que l'aileron ( Single ), s'est barré tout à l'arrière du Boîtier d'aileron, que tous les Réglages et comportements e la Planche vont être radicalement différents - plus difficiles au Roller 

Et là, c'est la Série du Siècle, un Line Up " bandant " !... Excusez le mot, mais l'emmerdement maximum, cela suffit, on n'en veut pas. Le Bottom passe mais, la Remontée et la Relance sont désastreux, avec position de Nase. Retour au bord, tournevis à la caisse - Merde - ce n'est pas le bon ! Retour, réglages et on remet ça .

Deux bordées plus loin ou plus tard, une autre ois la même mise et la donnante : Pan, un autre bois - c'est comme le Sketch à Bigard, quand : "  le gars a une seule chance sur 100 Millions de se faire mordre par une chauve souri enragée " ! Et bien là, sur des milliers d'Hectares de Flots, un bout de bois de merde vient sous l'aileron ; il ne mesure que 30 Cm mais il est pour vous, une deuxième fois. L'aileron se rebarre au fond, il me dit se sentir bien calé !!! Et dans un autre Set de Vagues sublimes, c'est le même refrain : un enchaînement de niais

!

1_20130122122754__12_

 

Il n'y aura pas de troisième sortie, tout simplement pour ne pas satisfaire au dicton : " Jamais 2 sans 3 " !...

J'ajoute que si l'on ne prend pas le soin de regarder son aileron après le choc et que l'on s'engage à l'Inside, avec un regard et un sourire d'éternel heureux, on aura toutes les chances d'offrir un Wipe Out à la caméra, doublé d'une explosion du Matos conséquente, sans parler du bonhomme.

 

C'était : " fortunes de Mer " par fort Baston, par Houle d'WSW - Vent d'W - 55 Noeuds et Claques et 35 Noeuds Moyens - 3.7 M2 et 60 Litres - 

 

1_20130122120317__3_

 Rares Glacis, très fuyants

Une Composition signée : Emmila

1_20130122112136__1_

Quand les Conditions sont au Surf Backside, alors il convient d'envoyer des Back Surf, tout aussi plaisants que leurs cousins Front Side 

 

1_20130122122754__4_

Une mer rude, de ces mers sujettes aux violentes rafales de vent, aux bascules après les grains et les ondées. Toujours très difficile de se frayer une ouverture vers le Bowl sans  buter contre une marche, un remous de mousse, un tronc d'arbre , un Baobab échappé des Rives du fleuve Ogooué qui aurait dérivé, de l'estuaire de Libreville ...!!!

I CLIC sur les Images = Grand Format 

§