1_DSC01244__2_

 Pertusatu passait ce jour 68 Noeuds à 13h45 

Dantesque ! la mer en fusion sous l'effet des vents tempétueux, du soleil bas des hivers dilacérés des bourrasques et des gerbes d'écume. L'astre tamisé par l'épais manteau d'embruns y hasarde quelques rais puissants, aveuglants et à l'entour, subreptices, les lames grondent et tonnent ; visions, échos labyrinthiques annonçant Genèse !... Vers l'autre rive, les tombants délinéent des horizons fantomatiques ; en plein jour, c'est le ballet des ombres minérales portant le suaire évanescent de la mer souveraine... après la Tempête, les rivages et toute la côte, les brisants ablués de sel, d'iode et des senteurs océanes ressusciteront d'un gigantesque font baptismal, du calice sidéral des eaux. Où sont passés les oiseaux marins et leurs nichées ? Il en est qui vole et observe d'en haut les îlots pulvérisés quand d'autres jouent à effleurer les vagues. Il flotte en de sublimes cirques à ciels ouverts l'aura insaisissable des dieux. A quelques pas de là, la ville insouciante, indifférente, attend l'été ; l'hiver est en prison et décline ses palettes de gris, tourne en rond, s'en-terre

!

Un peu de Prose Marine

- La Tempête, Pensées, Suite - 

 

AGRANDISSEZ CE FICHIER IMAGE NOMME : 

 

APOCALYPSE_NOW_

 

Voyez au fond, en haut et à Droite ce qu'il se présente, au vent du Plateau de Vintilegna ! uns sorte de Vague Scélérate, une vague qui aurait muté, hybride, une hydre marine à plusieurs Bowl, enfin, une vision de cauchemar pour qui se trouverait  là-bas, en train de ramener son Matos... Après une Fortune de Mer du style : des Diabolos Gun Sails qui pètent au bout de 5 Navigations ! Et Oui, Messieurs, on ne vend pas n'importe quoi côté Accastillages de Windsurf ! Il y va de la Survie des Boys, vous avez bien compris ? Un diabolo dont la base est juste Colée, je vous ferai une ou deux petite photos ; ce n'est pas pour la Tune, c'est pour la Vie et le Principe, la Sécurité ! On ne badine pas avec ces choses là ; alors, veuillez y remédier, SVP , ce jour-là, j'ai risqué ma vie, à cause d'un diabolo tout neuf, jamais servi

!!!

 

1_DSC01248__1__001