CHRONO_TENTATIVE_FRONT_LOOP_3

 

1 Clic sur l'Image = un grand Format, plus lisible...

Grosse Hauteur avec la Vague, derrière, avec un creux imposant, surtout entre deux lames et, un moment aussi de doute ! mais ne pas lâcher et y croire, balancer dès lors que l'Abattée à bien été enclenchée. Pourquoi avoir trop dégroupé au sommet du Jump ? Sans doute que, considérant la hauteur et la force des rafales, j'ai joué la sécurité : RALENTIR au Max la Rotation, afin de ne pas finir en vrac. Je me reçois donc sur l'arrière du Harnais, et je plante le Tail et l'aileron dans l'eau, board spatule et nose en l'air. Une chose est certaine, le premier envol est dantesque, car pendant toute l'ascension, je ne vois pas ce que me réserve le panorama à l'apogée du Jump ! J'aurais pu lâcher, c'eût été dommage !  Que l'on se méprenne pas, mais le mât de 3.70 m, dans le creux, tête en bas, ne touche pas l'eau, c'est dire le creux. Enfin, chaque expérience est unique et même si chaque Move répond à une chronologie, à une logique spécifique qui paraît et doit être réglée, il n'en demeure pas moins que le Rider se doit de s'adapter aux contextes et circonstances ô combien changeantes, brutales, à l'imprévu

!!!

RECEPTION_FRONT_LOOP_TENTATIVE_

Le Rétablissement de la Board ! la Série si l'on considère la Section et le creux toise largement le Mât !

Davantage pour le Récit de ce Move que pour l'exécution ! Car en ce domaine, il y a les Pros, celles et ceux qui assurent à très hautes Altitudes. Mais les Conditions dans lesquelles va se dérouler ce Front Loop sont aussi très sérieuses. 47 Noeuds dans les Rafales, le Matin, froid, au sortir de l'hiver, seul à l'eau ( Je pense le Paramètre le plus stressant et inhibant ) ! 

La Série sur laquelle j'entreprends ce Move plus que radical est imposante, plusieurs mètres dans les Creux, entre deux crêtes assez serrées. L'élan quelques peu gêné par une mousse et une légère marche en sommet de section n'arrange pas les affaires, mais on reste déterminé.

Une énorme correction à opérer la prochaine fois : ne pas attendre trop pour tourner et déclencher la Rotation : c'est que je fis, hélas ! mais non  au vu de la hauteur du Premier Envol de Placement que pour la Force du VENT qui me cueille en haut ! Je ralentis donc en me grandissant trop tôt si bien que je descends déjà avant de tourner avec peu de déséquilibre et d'inertie, peut-être et sûrement un peu trop, je le répète mais, c'est un Front Loop et non un Forward Loop !

Sensation sublime tout de même,  au sommet de ce saut à l'Abattée, d'envoyer et de voir le Creux de plus haut, si haut ( on est loin du bord et de la Caméra ). Engagement total donc, une certaine défense, ( Voire posture du M56, board à plat et gréement toujours vertical ), qui nuit au final. Observez bien la spatule qui finit de décrire la rotation de la board sur la dernière image en bas à droite ! 

Description, Analyse, reprise des points critiques font à n'en point douter partie d'une lente progression, et, chaque expérience, fût-elle parfois brutale, sert nos desseins de voltigeurs. Images saisissantes vers Vintilegna, en ce matin de très fort Coup de vent, en 3.7 M2 et 60 Single Board, très légère, parfaite pour ce type de Move.

J'évoquais aussi le poids pris lors de l'hiver : un handicap certain qui rappelle vite à la surface !

 

ENVOL_TROP_VERTICAL_

ADRENALINE 

§