Quelques pensées, vers ou Illuminations du Poète où la Mer transparaît... Extraits !...

 

... Anciens exilés chers, 

Dites-moi la mer ...

( Soifs II )

 

... Le ciel est joli comme un ange, 

Azur et Onde communient.

( Patience d'un Été ) 

 

... Elle est retrouvée.

Quoi ?  L'éternité.

C'est la mer allée 

Avec le soleil.

( Éternité )

 

... Rouler aux blessures, par l'air lassant et la mer ; aux supplices, par le silence des eaux  et de l'air meurtriers ; aux tortures qui rient, dans leur silence atrocement houleux.

( Prose - Angoisse - ) 

 

... Je serais bien l'enfant abandonné sur la jetée partie à la haute mer, le petit valet suivant l'allée dont le front touche le ciel.

( Enfance  V  )

 

ARTHUR RIMBAUD 

Les Illuminations

Paris - Mercure de France  - 1961 

 

1_DSC00334__1_