1_DSC02371_001

 

Friedrich  NIETZSCHE aura si souvent évoqué la Mer, l'Océan, ces espaces de rigueur et de liberté que soulignait et décrivait V. Hugo... Sans doute pour interpeller le lecteur, affirmer sa pensée et lui donner plus de force... L'azur, gage de puissance, éternel retour, création perpétuelle sans figements ni entraves, Régénéréscence ...

Voici une pensée de l'Auteur relevée dans son ouvrage : Par delà le Bien et le Mal 

 

" La terrible chose que de mourir de soif en pleine mer ! Vous faut-il tellement saler votre vérité qu'elle ne puisse même plus étancher la soif  ? " 

Par delà le Bien et le Mal - Maximes et Interludes - 81 / Page 97 - Ed : Pluriel

§