1_1_20090110042609_2_

h - 1/10 è de Fraction de Temps - le Vent est 100 % On Shore, donc Gros Lof ; mais ! Ecoutez, en Musik étrange, un Kask, un Grand Ecran ... 

!

1_20090110042609_19_

L'épaisse traînée de neige en dit très long sur le freinage à bord  de Corsica...Go56 Airlines, sur la masse d'eau embarquée par le bonhomme et la Board au décollage ! La rampe joyeuse taille pas mal ! 

 

PHOTO_JUILLET_2013_

 

Marin, ce cliché mérite un petit Récit marin !

Au regard de la Vague que M56 loue et emprunte, un Mur qui sur A Tunara a coutume de se dresser aux jours masqués du Libecciu, on aurait pu s'attendre à une Satellisation du fossile volant ! Il n'en aura rien été, hélas ! non qu'il eût été trop lourd, gras ou apathique mais une fraction d'essentiel, de temps, d'espace l'auront destitué et surtout emmené hors des limites possibles, du Late Back Loop, sans quitter le Matos en l'air ... En effet, il ne lâcha point, le bougre ; eût-il mieux valu, je pense très certainement que oui !

L'aurait-il lâché dans les airs et dans l'écume, dans la baston, qu'il ne l'eût certainement pas vu si bien qu'il se serait alors copieusement décalqué le visage sur le Matos.

A l'appel du Saut, l'impact fut terrible, bien mousseux, écumant et enivrant à souhait ... Mais très vite, le M56 sut que les dés étaient jetés, que la Rotation planétaire allait couper court. La réception ne fut point violente, juste posée, au Lof, face au vent ou alors légèrement dépassé et il ne dut sa réchappe qu'au fait fondamental qu'il ne perdît jamais le contrôle total du Matos, bien maintenu et repoussé, face à lui ; dixit M56, on peut le croire puisque je vis moi-même le bougre s'élancer sur l'Onde mutante et lumineuse de A Tunara, avec un panache de comète au train postérieur.

La vague délirait, délivrait des éclats de jade, jaspée, diaprée, enfin elle éployait  toutes les nuances d'un morceau de musique planante ! Je vous laisse donc à la rêverie de ces Mois de Juillet d'Antan où les Îliens de la saison déclinaient à perdre haleine et la raison : u Punenti, u Maestrali, u Libecciu, u Sciroccu, a Tramuntana, enfin tous les Esprits et les Voix Insulaires qui auront parfait cette Terre d'Ex-Île, depuis que la Corse a décidé de dériver loin des continents et des tutelles

Marin