1_Sensations2_001

RAPPEL 

Juillet 2007, je crois ; une rampe, un vent Side On, 4.5 M2 et un envol mémorable en Back Jump... Je profite de ce Rappel sur Corsica...Go56 pour " tchatcher " technique : remarquons la Dérive de ce Back Jump ( ou loop ), dans le vent assez fort ( 7 Beaufort, Établi ) ; on voit la gerbe à l'appel du saut et pendant l'ascension, cette dérive sous le vent très marquée, alors que le M56 place sa board bout au vent : c'est haut, splendides conditions estivales où tout semble plus facile, surtout avec la santé

!

Ce n'est pas pour la Photo mais certainement pour Invoquer le Swell et Eole ! Souvenirs des mois de Juillet passés, il y a des années où les vents ne nous lâchaient jamais ! D'ailleurs, il ne faisait jamais plus de 24 / 26 ° C, au plus chaud, même en Août et, lorsque le Thermomètre s'affolait, nous en avions pour deux Jours Maximum de Sciroccu avant une bonne renverse qui nous octroyait ces vagues de Mistral et de Libecciu ! Nous ne prenions pas la Météo en ce temps-là ; regarder le ciel suffisait, la veille ! après un coup de vent, nous avions froid.

C'était une époque fabuleuse de quiétude et de sérénité... Avec le coup de masse de la raison, les jours auront bien changé de texture : poisseux, épais, humides, bourrés de moustiques tigrés et les nuits, au zénith du soleil ressemblent ... 30 ° C , la Nuit ; pourquoi pas 45 ° C !

Un bon Custom SUN7 / 2.60 m, une solide 4.5 /4.3 M2, voilà les voiles usuelles d'Antan,  des étés qui ne sont plus... Remarquons aussi que l'an dernier, nous eûmes deux épisodes de vents forts les 26 et 31 Août, avec Vagues, surtout le 31 ! Le reste des semaines ayant connu quelques tranches de brises marines, tout juste renforcées, et tellement de bulletins météo alarmistes  aux souffles foireux 

!

1_1_Large_V_Images1

SOUVENIR 

Mais je ne dirai pas où c'est puisque cette onde se voit de partout

Là, ce jour fut dantesque ! " Phikaria " l'Antique, jamais ou si peu fréquentée ... Et pourtant, sûrement la Grande Destination du Grand Sud ... Une vague, une onde si puissante que l'on s'y reprend plusieurs fois pour s'y risquer : vitesse, taille, masse, creux terrible, le tout sur fond d'absinthe ... La Fée bleue ou émeraude ! A la chevelure, deux options : le Vent est Off ou la Vague va très vite ? Dites les deux et le tour est joué. Surf oblige, au saut, il faudrait avoir un grain de folie ou alors se nommer parmi les grands ! 

Cette vague ne se montre pas, on tombe dessus et puis on se ravise, au moment d'aller à l'eau ; que l'on soit en été ou l'hiver, c'est le même tarif : la chute et c'est tout le Matos à changer, la Board aussi, le Bonhomme aussi à réparer... Sur le sable, on l'entend dérouler, on la voit souffler.

M56 jauge le bébé au bas de l'onde, ne pouvant s'engager trop au près, sachant que derrière lève le plat de résistance ... C'était un jour on dira de calage, de prise de repères qui font que l'on perd du temps pour en espérer après. Une Session en ces lieux, cela laisse des traces indélébiles qui soignent un peu le mental ! Juste devant, une pointe acérée de rocs et des secs où les surfs prennent fin sur des Sections sublimes ... 

Puissent ces bonnes Vibes faire sortir Eole des torpeurs et touffeurs estivales !

MARIN