Il est des jours où le bloc se fait squale, gueule terrifiante ; détour pour un salut enfantin au gardien de l'Antre minéral ...

 

Vague regard
Paupière ourlée
Qu'un souffle dessille

Etreint la rime
Qui ne séduit
jamais foule

Ainsi de l'accord
Ondoyé à l'orée
D'un chant Azur

Toutes les fois
Harmonique
Du silence

Mais géhenne que la serre
Infernale de raison
Aux yeux argent

Où paraître pour faillir
Toute sphère de verre
Etouffe et enclot

Alors à l'encre de cristal
Sur la lame souligner
L'intaille d'un cantique 

Que ne suis-je toujours
Îlot à la dérive
De l'odieuse marée

Ô Éternité
Ne t'aurais-je pas aimée
A la croisée des ciels

 

§

 

- MARiN - 

1/2 et 3è ème Ecriture le 31.07.2013

 

DSC02662__1_