mardi 1 octobre 2013

REPRISE !...

London GRAMMAR  _ Hannah REID -  Puissé-je ainsi libérer quelques accords que le vécu amorce en jouant à l'archet des vents ; que d'intensité tant de lumière en cette voix d'eau contenue qui se livre au final... § Et quand la relance fabuleL'appel de la nuit mélodieuseLâche évanescente et de front Sa chevelure d'ombre Au vent comme à l'orée du récif   Je fondsLa voix sibylline d'une nymphe Demeure  Le rappel de l'obscur Au regard de la mer antique porte au-delàSoudain délivré le chant planant de sa... [Lire la suite]

mardi 1 octobre 2013

... LES BRISÉES DE L'OBSCUR ...

 Agnés OBEL  La contre-basse grave, lumineux, le silence de la mer     C'est un bel arche poudroyant l'obscurQui te ceint et vous soulignent en geignant Les ondes de l'alliance s'esseulentInsaisissables tendrement bruissantes Je vous devine amants promis à la nuitAinsi du pèlerin courant les brisées de l'azur ...A l'empenne évanescente des vaguesUn puffin au long sillage raconteComme l'enfant plane en rêveAux délices perpétuels des jeunes années Mais toi l'intrépide le téméraireQue ne toises-tu... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:15:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,